Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Baisse 

L'activité touristique au niveau d'Agadir est passée, au 1er trimestre 2015, par une conjoncture difficile marquée par des baisses de 4,22 % en arrivées et de 11,95 % en termes de nuitées, indique-t-on auprès du Conseil régional du tourisme (CRT) d'Agadir Souss-Massa-Drâa.
L'analyse du cumul des arrivées enregistrées dans les hôtels classés de la ville d'Agadir, durant le premier trimestre de l'année 2015, fait ressortir une baisse de 8108 arrivées (- 4,22 %), soit 184.227 visiteurs, par rapport aux 192.335 visiteurs reçus en 2014, explique un rapport du Conseil.
Les nuitées ont également connu une baisse de 119.853, soit 913.978 nuitées enregistrées pour ce premier trimestre 2015, contre 1.033.831 au cours de la même période de l'année dernière, ajoute le communiqué, précisant que la durée moyenne de séjour a enregistré une baisse, en s'établissant à 4,96 nuitées, contre 5,38 durant la même période de l'année dernière.
 S'agissant du seul mois de mars dernier, la destination a accusé une baisse de 7,67 % en termes d'arrivées, contre - 10,82 % en nuitées par rapport au même mois de 2014.
 Les baisses les plus sensibles ont été enregistrées par le marché national avec - 4,34 % en arrivées et - 8.20 % en nuitées, suivi par le marché français (-33,93 et -27,92 %) et le marché belge (-35,14 et 27,74 %).
 Les marchés ayant marqué une augmentation sont l'Allemagne avec +11,49 % en arrivées et +1,17 % en nuitées, l'Angleterre (+0,48 et + 0,8 %), l'Arabie Saoudite (+46,38 et +46,56 %), la Pologne (+11,99 et +10,8 %) et la Russie (+80,65 et +12,83 %).

Devise 

Le dollar gagnait du terrain face à la devise  européenne lundi dernier, en raison d'espoirs liés à un relèvement prochain des taux  d'intérêt par la Réserve fédérale américaine (Fed).
 La devise européenne valait 1,0556 dollar en milieu de matinée, contre  1,0599 dollar vendredi soir. Elle restait quasi stable face à la monnaie  nippone, à 127,53 yens contre 127,50 yens vendredi, alors que le dollar montait  face à la devise japonaise, à 120,80 yens contre 120,30 yens vendredi soir.
"Le dollar reste prisé en ce début de semaine car les investisseurs  continuent de parier sur un retrait anticipé des mesures de soutien monétaire  de la Fed", commentaient les analystes de Crédit Agricole.
Les investisseurs restaient, par ailleurs, attentifs à la poursuite des  discussions entre la Grèce et ses créanciers. Ces derniers ont donné à ce pays  "jusqu'au 20 avril" pour présenter une liste de réformes acceptables, en  échange de la dernière tranche du programme d'aide (7,2 milliards d'euros).
De son côté, la livre britannique repartait à la hausse face à la monnaie  européenne, à 72,28 pence pour un euro, et poursuivait son repli face au  dollar, à 1,4605 dollar pour une livre.
La devise suisse restait quasiment stable face à l'euro, à 1,0380 franc pour  un euro, et a baissé face au billet vert, à 0,9832 franc pour un dollar.

Jeudi 16 Avril 2015

Lu 303 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs