Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Energie

L'Agence marocaine de l'énergie solaire (Masen) a annoncé, dernièrement, le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour la réalisation de la phase Noor PV I qui prendra fin le 6 avril 2015 à 09h du matin. Selon un communiqué du Masen, la phase Noor PV I comprendra la centrale Noor IV d'une capacité de 50 à 70 MW, située à Ouarzazate et pourrait également porter sur les projets Noor Laâyoune et Noor Boujdour, d'une capacité autour de 50 MW chacun. Les projets de cette phase devraient être développés "sous le schéma IPP (Independant Power Production) à travers un appel d'offres international portant sur la conception, le financement, la construction, l'exploitation et la maintenance desdits projets", précise l'agence. 
Dans le cadre du plan solaire Noor, le Maroc vise à développer des centrales solaires d'une capacité minimale de 2.000 MW d'ici 2020, équivalente à un taux de 14% de la capacité électrique totale installée, à travers un mix technologique répondant aux besoins du pays. Suite au lancement réussi des trois premières centrales CSP sur le complexe solaire Noor Ouarzazate, Masen lance le processus de développement de nouvelles centrales utilisant la technologie photovoltaïque.

Lubrifiants

Le groupe pétrolier Libya Oil Holdings Ltd, qui tient à confirmer ses ambitions sur le marché africain, vient récemment de dévoiler une nouvelle gamme de lubrifiants lors d’un point de presse dans la capitale économique. D’où l’investissement de 60 millions de DH (MDH) qui a été consacré à la modernisation de l’usine de blending de lubrifiants, sise à Casablanca. L’objectif de cette modernisation, ont annoncé les responsables, est de satisfaire le marché marocain et d’accroître l’activité export. Ainsi, le groupe a déclaré exporter 4.000 tonnes de lubrifiants vers le Sud du continent depuis son unité de Casablanca. 
Ce volume d’exportation, fait-on savoir, est d’une valeur de 80 MDH. Pour rappel, le groupe qui opère sur quatre segments (réseau de stations-services, industrie, marine ou encore aviation), compte plus de 200 collaborateurs au niveau national, pour 18 stations-services qui représentent 9,5% de parts de marché. A travers ce réseau, l’on signale que l’entreprise a écoulé à ce jour 725.000 m3 de carburants et 9.500 tonnes de lubrifiants. Un volume de vente qui, affirme-t-on, a permis au groupe libyen de brasser un chiffre d’affaires de 6 milliards de DH en 2014.

Vendredi 20 Mars 2015

Lu 312 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs