Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Energies renouvelables

L'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et la société européenne KIC InnoEnergy SE lancent un appel à projet conjoint pour les projets d'innovation maroco-européens "InnoMAGHRENOV", dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique. Cet appel à projet, ouvert jusqu'au 10 avril, est destiné aux consortiums euro-méditerranéens qui souhaitent développer des produits ou des services innovants dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, précise un communiqué conjoint des organisateurs.
Cofinancé par IRESEN et KIC InnoEnergy SE avec une enveloppe budgétaire totale de 30 millions de dirhams, InnoMAGHRENOV vise à fournir un soutien à la R&D en sciences appliquées dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique afin de favoriser l'innovation et la convergence entre les initiatives de l'Union européenne et les pays partenaires du Maghreb pour le développement des énergies durables adaptées aux spécificités régionales. A cet effet, IRESEN et KIC InnoEnergy SE organisent le 20 mars un Brokerage Event dans le but d'initier des consortiums et des partenariats entre les chercheurs et les industriels pour participer à cet appel à projets.

Privatisation 

Le gouvernement ivoirien, réuni récemment à Abidjan en conseil des ministres, a annoncé la privatisation par l'Etat de la Société ivoirienne de banque (SIB), à travers la cession de ses parts au profit du Groupe marocain Attijariwafa Bank, indique-t-on de source officielle.
S'exprimant au terme de la réunion ministérielle hebdomadaire présidée par le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a fait savoir que "l'Etat a décidé de céder ses parts'' dans le capital de la SIB au profit de la première banque marocaine. Et de préciser que sur "ses 49% de parts, l'Etat a décidé de céder à titre définitif 24% à Attijariwafa Bank, 3% aux salariés de la banque, 12% à titre provisoire à Attijariwafa Bank, mais qui seront cédés à des privés, 5% à un investisseur institutionnel", notant que l'Etat a décidé de conserver 5% seulement. Avec cette nouvelle privatisation, le Groupe Attijariwafa Bank devient actionnaire majoritaire avec 75% du capital de la SIB, confirmant ainsi son intérêt exprimé récemment pour "le rachat d'une partie des 49% du capital" de la banque ivoirienne.
Implanté aussi bien dans 23 pays en Afrique et en Europe à travers des filiales que par des représentations à Dubaï, Riyad, Londres et Tripoli, Attijariwafa Bank a réalisé en 2014, un bénéfice net "attribuable aux actionnaires" de 463 millions de dollars US, soit 231,5 milliards FCFA, représentant une hausse de 5,2% par rapport à 2013.

Samedi 14 Mars 2015

Lu 372 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs