Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Progression
 
La société agro-industrielle, Lesieur Cristal, a réalisé, au titre du premier semestre de l'année en cours, un résultat net de 85 millions de dirhams (MDH), en hausse de 22,2 % par rapport à la même période 2013, selon les résultats semestriels 2014.
En dépit de la persistance d'une conjoncture économique difficile et de la hausse des coûts d'énergie et de transport, Lesieur Cristal a affiché une bonne performance semestrielle dans le prolongement des réalisations 2013, souligne récemment le leader national des huiles de table dans une communication financière, ajoutant que le résultat d'exploitation également en hausse de 23%, sur la même période, a totalisé 127 MDH.
Pour sa part, le chiffre d'affaires (CA) de Lesieur est passé de 2,02 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2013, à 1,89 MMDH au premier semestre 2014, l'impact de la croissance des volumes de ventes de l'huile de table sur le CA étant masqué par la répercussion de la baisse des cours d'achat des huiles brutes sur les prix de vente aux consommateurs, poursuit la même source.
 
Alcool
 
Les ventes de vins sont en chute libre au Maroc, du fait de la décision de la principale enseigne de grande distribution de fermer ses rayons d'alcool mais aussi d'une récente hausse des taxes décidée par le gouvernement, rapporte, vendredi dernier, notre confrère La Vie Eco. Selon cet hebdo, la baisse des "ventes légales" d'alcool a atteint près de 18% de janvier à août par rapport à la même période en 2013, passant d'un volume de quelque 760.000 hectolitres (hl) à environ 623.000. La tendance touche principalement le vin, dont les ventes ont quasiment diminué de moitié (-46,14%) sur la même période. Cette "baisse historique", qui ne tient pas compte du marché informel, "s'explique en grande partie par l'arrêt de l'activité de distribution d'alcool au sein de cette enseigne", affirme un "expert du secteur", cité sous couvert d'anonymat.
 
Plénière
 
Le Centre des jeunes dirigeants (CJD) a choisi de mettre l’éclairage sur le statut de l’entrepreneur au Maroc lors de la première plénière de la session 2014 – 2015, sous le thème « Entreprendre au Maroc : droit ou privilège ? », prévue le vendredi 19 septembre courant à Marrakech. Autour d’une table ronde qui réunira un panel d’intervenants et après une définition de la notion de l’entrepreneuriat et son impact sur l’individu et la société, cette plénière sera une occasion pour répondre d’une manière claire aux questionnements suivants :  L’entrepreneuriat est-il un droit fondamental à tous les individus ? Si oui, comment est-il garanti ? Ce droit est-il associé à des obligations ? Lesquelles ? L’Entrepreneuriat est-il un privilège réservé à une partie de la population ? Et quels seraient dans ce cas les critères pour le définir ?  

Mardi 16 Septembre 2014

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs