Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Aéronautique
 
Le Groupe Safran et les autorités marocaines se sont entendus sur un protocole d’accord afin de développer la recherche et la technologie (R&T) dans le Royaume. L’accord porte sur un montant total de 1 million d’euros sur 5 ans. Il sera financé à parts égales entre Safran et le ministère marocain de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. L’objectif de l’accord est de faire monter en compétence l’enseignement supérieur marocain, en créant des voies doctorantes de haut niveau sur des problématiques aéronautiques. Plusieurs thématiques de recherche ont déjà été identifiées dans les domaines des matériaux en composite et des procédés de fabrication associés, de la mécanique, du génie mathématique et des systèmes embarqués. 
 
ANRT
 
En vertu de la décision de l’ANRT, publiée jeudi sur son site, Maroc Telecom a un délai de 45 jours pour soumettre une offre technique et tarifaire. Si l’opérateur historique ne se conforme pas à cette décision, le régulateur du secteur des télécoms fixera lui-même une offre sur la base d’une expertise externe. Pour L’Economiste, le verdict de l’ANRT annonce la fin du monopole dans un marché où Maroc Telecom s’accapare 99% de parts de marché. Cette décision, rappelle le quotidien, fait suite à la saisine d’Inwi adressée, en janvier 2014, à l’Agence de réglementation des télécommunications. 
 
PME
 
L’Université Mundiapolis a organisé, le 19 juin, et en partenariat avec Google «Innovation Day», une journée dédiée à l’innovation IT. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de sa démarche d’encouragement et d’accompagnement des initiatives innovantes. L’école d’ingénierie de l’Université de Mundiapolis a récompensé durant cette journée les jeunes talents dans le domaine technologique (informatique, Internet, nouvelles technologies, applications mobiles, logiciels, services en ligne, e-commerce, réseaux sociaux), qui se sont appuyés sur Internet dans leurs business modèle, et l’ont utilisé de manière innovante
 
Tourisme
 
Le 1er Salon international du SPA et du bien-être a ouvert ses portes, jeudi à Agadir, aux visiteurs et exposants de divers produits et services avec, en prime, une série d’ateliers, séminaires, conférences et de démonstrations. A noter que, selon les spécialistes présents sur place, le Maroc a tous les atouts pour se classer dans le Top 10 des premières  destinations mondiales dans le tourisme du bien-être à l’horizon 2017, une niche appelée à s’accroître d’ici là d’environ 14,7% par an, soit un niveau 60% plus élevé que la moyenne mondiale, sachant qu’un touriste de bien-être dépense 130% de plus que le touriste classique, tous segments confondus.  

Mardi 24 Juin 2014

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs