Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
MASEN
 
Un workshop sur les énergies renouvelables a été organisé, mercredi à Stockholm, avec la participation du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie. Lors de cette rencontre, dans laquelle le Maroc a été représenté par le directeur de la coopération internationale à l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (MASEN), Nabil Saimi, l’accent a été mis sur les avantages des nouvelles sources d’énergies renouvelables, notamment éolienne et solaire, et sur les moyens de réduire le coût de l’énergie tout en augmentant l’efficacité énergétique.
Plusieurs expériences d’entreprises suédoises œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables ont été présentées lors de ce workshop, initié par la Chambre de commerce Suède-Afrique du Nord (Swenacc) et le Conseil international de l’industrie suédoise (NIR) et qui a vu la participation de représentants de sociétés tunisiennes et algériennes œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables.
 
BMCE 
 
Dans le but de promouvoir les relations commerciales et les flux d’investissements entre le Brésil et le Maroc, le Conseil d’administration de la Banque nationale de développement économique et social du Brésil (BNDES) a approuvé le 8 avril 2014, une ligne de crédit d’un montant 219 millions de dollars en faveur de BMCE Bank. Ce partenariat d’affaires avec un groupe continental tel que BMCE Bank constitue, pour le Brésil, le 1er jalon pour bâtir une relation commerciale solide avec l’Afrique. Pour rappel, la BNDES est une institution financière qui appartient entièrement au gouvernement fédéral brésilien, agissant comme son agent principal pour le financement des exportations de biens et de services. 
 
Concurrence 
 
Déposée au Parlement le 3 juin 2013, la nouvelle loi sur la liberté des prix et de la concurrence a enfin quitté son circuit législatif entre les deux Chambres. C’est hier que la séance de vote a eu lieu, après que celui en commission des finances s’est soldé par une approbation de 16 membres, contre 5.
Le rapport parlementaire élaboré au lendemain du vote montre que les députés ont demandé un état des lieux des 13 ans d’application de la loi 06.99 qui vient d’être abrogée «en vue d’identifier les entraves à la concurrence loyale qui freinent la compétitivité des entreprises». L’examen parallèle du projet de loi sur la liberté des prix et du statut du conseil vise pour sa part à donner plus de garantie de sa double indépendance vis-à-vis des opérateurs et de l’Etat.

Samedi 14 Juin 2014

Lu 452 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs