Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Prix
 
L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois d’avril 2014, une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent, selon la dernière note du Haut-commissariat au plan (HCP). Cette variation est le résultat de la hausse de 0,3% de l’indice des produits non alimentaires et de la baisse de 0,2% de celui des produits alimentaires. Dans le détail, ces hausses des produits non alimentaires observées entre mars et avril 2014 concernent principalement les «carburants» (2,4%). Pour les produits alimentaires, la baisse a concerné principalement les «légumes» (3,8%), les «poissons et fruits de mer» (2,4%), le «café, thé et cacao» (1,3%) et le «lait, fromage et œufs» (0,7%). En revanche, les prix ont augmenté de 9,7% pour les «fruits» et de 0,2% pour les «viandes».
 
Wessal Capital
 
Avec le Fonds touristique «Wessal Capital», le Maroc dispose d’«un bras séculier» pour atteindre l’objectif de 20 millions de touristes à l’horizon 2020, écrit mercredi le quotidien français «Le Figaro». Dans un article intitulé “Quatre pays du Golfe misent ensemble sur le tourisme marocain”, la publication rappelle que le Maroc vient d’activer ce fonds d’investissements pour financer de grands projets d’infrastructures et accroître ses ressources touristiques évaluées à 9,5 milliards de dollars (7 milliards d’euros) en 2013. Wessal Capital est le fruit d’un montage inédit puisqu’il s’agit du premier fonds à regrouper quatre pays du Golfe, à savoir les Emirats arabes unis, le Koweït, le Qatar et l’Arabie Saoudite avec le Maroc, poursuit le quotidien, notant que ces pays porteront ensemble une enveloppe de 3,4 milliards de dollars, soit 2,5 milliards d’euros.
 
Etisalat
 
Le nouvel actionnaire majoritaire au capital de Maroc Telecom, l’émirati Etisalat a offert d’acheter par voie d’OPA, les parts des actionnaires minoritaires au capital de l’opérateur historique marocain. Selon le site Gulf Business News, Etisalat a soumis son offre, pour approbation, aux autorités marocaines. L’opérateur émirati, a en effet droit d’émettre une offre publique d’achat (OPA) sur les parts minoritaires détenues par ses associés au capital de Maroc Telecom, vu qu’il possède plus de 40% de parts, comme le stipule la loi marocaine, Etisalat détient 57% payées 5,7 milliards de dollars au français Vivendi. A noter que l’Etat marocain est le deuxième plus grand actionnaire de Maroc Telecom avec une participation de 30 %, tandis que le flottant aux Bourses de Casablanca et de Paris est d’environ 17%. 

Samedi 24 Mai 2014

Lu 312 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs