Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
ALECA
 
La décision d’institutionnalisation des concertations avec le secteur privé au sujet des négociations de l’Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) au niveau du ministère chargé du Commerce extérieur et dans le cadre de réunions sectorielles a été prise récemment lors d’une réunion tenue sous la présidence du ministre chargé du Commerce extérieur, Mohammed Abbou. A cet égard, une série de réunions ont été programmées depuis le 13 mars, portant sur l’ensemble des thématiques objets des négociations en cours, précise un communiqué du ministère, parvenu à la MAP. 
 
Aéronautique
 
Le Maroc est en passe de devenir une plateforme aéronautique de «référence» pour l’Afrique comme en témoigne l’implantation du géant canadien «Bombardier» qui vient d’investir 200 millions de dollars dans le Royaume, notamment pour «soutenir l’essor» du secteur de l’aéronautique dans le continent, écrit mercredi «Forbes Magazine». Fort de ses atouts économiques et infrastructurels et de sa proximité avec l’Europe, le Royaume est en train de s’ériger en plaque tournante dans le domaine de l’industrie aéronautique, «qui va contribuer au développement économique» du continent africain, indique «Forbes» dans un article publié sur son site Internet.
 
Pêche
 
La production de poissons d’eau douce est estimée à 15.000 tonnes au titre de la saison 2013/2014, grâce au programme décennal 2005-2014, selon le Haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification du Maroc. Cette production, destinée à l’approvisionnement des populations rurales en protéines animales de haute qualité et contribuant à l’amélioration des revenus de 3.000 pêcheurs, génèrerait une valeur marchande de plus de 150 millions de DH. L’objectif tracé pour les dix prochaines années dans le cadre du programme décennal 2015-2024 est d‘atteindre une production de 50.000 tonnes par an.
 
Voyage
 
Le Maroc est la seule destination «moyen courrier» qui a connu une hausse des départs des Français en février dernier, selon le baromètre du syndicat national français des agents de voyage (SNAV), publié mercredi. «Seul parmi les principales destinations moyen courrier, le Maroc voit ses départs orientés à la hausse, et très fortement avec 18% en passagers et 31% en volume d’affaires», précise la même source. Concernant les tendances de réservations de février, le Maroc a enregistré 21% en nombre de passagers et 27% en volume d’affaires, ajoute le SNAV. Pour ce qui est du délai de réservation dans les hôtels marocains, 32% des Français l’ont fait à plus de 3 mois du départ, contre 23% de 8 à 14 jours du départ et 21% à moins de 8 jours du départ. 81% des Français ayant séjourné en février au Maroc ont passé entre 5 et 12 nuits contre une part de 9% respectivement pour les longs et courts séjours. 

Vendredi 21 Mars 2014

Lu 203 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs