Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
CFC
 
Casablanca Finance City (CFC) compte un nouveau venu. La future première place financière en Afrique accueillera en effet BNP Paribas Regional Investment Company, Pôle «Corporate and Investment Bank» du Groupe BNP Paribas. Ce statut CFC permettra à la banque d’utiliser le centre financier marocain comme base régionale et ainsi disposer de nombreux avantages comme son intégration dans le paysage financier du Royaume.
 
Internationalisation
 
Afin de répondre à sa stratégie de développement en Afrique, IB Maroc vient de réaliser une augmentation de capital de sa filiale IB Côte d’Ivoire, à hauteur de 1 million de dollars. «Cet apport en numéraire permettra à IB Côte d’Ivoire d’assurer le développement de ses ventes, en se dotant de moyens adaptés à ses ambitions», soulignent les responsables d’IB Maroc. Cette stratégie est motivée par les perspectives prometteuses de ce pays, qui connaîtra en 2014 une croissance d’environ 10%. Rappelons qu’au terme de 2013, le chiffre d’affaires d’IB Maroc ressortait en progression limitée de 2% à 214 MDH, fortement impacté par des tensions sur le prix des équipements informatiques, conjuguées à un contexte économique toujours morose.
 
E-commerce
 
Les deux sites d’annonces gratuites au Maroc, Avito et Bikhir se serrent les coudes. Mais contrairement aux rumeurs qui circulent sur la Toile, il ne s’agit nullement d’un achat ou d’une transaction entre les deux entités. C’est ce que nous a confirmé Badr Bouslikhan, directeur développement à Avito Maroc. «Nous avons décidé de nous allier à Bikhir afin de créer des synergies qui vont nous permettre de réduire nos coûts». Ce dernier n’a pas encore voulu se prononcer sur la nature exacte de ce rapprochement entre les deux entités. Aucune information n’a également filtré sur le nom de la future structure ainsi que sa composition.
 
Huiles
 
«Nous avons vécu un premier semestre très difficile, avant que l’activité ne se redresse au second semestre et permette de restaurer les marges.» Ce redressement évoqué par Xavier Beulin qui préside Sofiprotéol, le groupe le doit en grande partie aux performances de Lesieur Cristal sur le marché marocain. Alors que le groupe a enregistré une baisse de 4% de son chiffre d’affaires, sa filiale marocaine a, elle, réalisé un chiffre  évalué à 372 millions d’euros et enregistre une croissance de 10 %. En dépit de cette année difficile, du côté de la direction de Sofiprotéol, un changement dans la stratégie du groupe est peu envisageable. «L’année a été compliquée mais elle ne remet pas en cause le plan stratégique et Sofiprotéol poursuivra sa croissance en 2014», déclare Xavier Beulin. Sofiprotéol avait acquis 41% des parts de Lesieur-Cristal en 2012 pour un montant de 1,4 milliard de dirhams.
 

Lundi 17 Février 2014

Lu 273 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs