Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Titrisation

 «Aujourd’hui, nous disposons des bases nécessaires et suffisantes pour la titrisation d’actifs et les émissions de sukuks d’une manière générale », affirme Houda Chafil, directrice générale de Maghreb Titrisation. «Le Maroc a des besoins importants en matière de financement et il pourra actuellement s’adresser aux marchés local et international. Une émission de sukuks est considérée comme une opération de financement et non pas de cession. Cela a pour avantage de réduire l’imposition de 20 à 10% (à l’instar des intérêts bancaires) et de rendre de facto ces opérations plus attractives sur le plan fiscal.

Aérien

La compagnie aérienne British Airways va renforcer pour la saison hivernale les liaisons entre Londres et Marrakech ou Agadir. Ainsi, à partir du 28 octobre 2013, la compagnie nationale britannique passera de 7 à 10 vols par semaine entre sa base à l’aéroport de Londres-Gatwick et Marrakech, toujours opérés en Boeing 737-400 pouvant accueillir jusqu’à 153 passagers en 2 classes. La compagnie doit également ajouter à compter du 29 octobre une 3ème rotation hebdomadaire entre l’aéroport d’Heathrow et Agadir. A noter que c’est la 2ème fois en moins d’un an que British Airways renforce sa présence au Maroc.

ONEE

L’ONEE a tenu, les 28 et 29 juin 2013 à Saint Louis au Sénégal, les Conseils d’administration et les assemblées générales ordinaires de ses filiales au Sénégal, «Comasel de Saint-Louis» et «Comasel de Louga». Pour rappel, ces filiales concernent des concessions de distribution d’électricité pour une durée de 25 ans dans les régions de Saint Louis-Dagana-Podor (plus de 19.570 clients dont près de 5.720 foyers en solaire) et Louga-Kébémer-Linguère (plus de 11.820 clients dont plus de 1.850 foyers en solaire). Le budget alloué à ces opérations est de 12 milliards FCFA pour la concession de Saint Louis et 10 milliards FCFA pour la concession de  Louga, soit un budget global de 22 milliards de FCFA (33,5 millions d’euros).

Phosphates

Selon la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), la production de dérivés de phosphates a marqué une hausse de 5,9% durant les 4 premiers mois de l'année 2013. Cette évolution recouvre une hausse de 12,7% de la production de l'acide phosphorique et, dans une moindre mesure, une progression de 0,9% de celle des engrais naturels et chimiques. Pour les phosphates bruts, en tenant compte de la hausse de 3,2% durant le mois d'avril, la production a enregistré une quasi-stagnation (+0,2%) depuis le début de l'année.

Libé
Jeudi 4 Juillet 2013

Lu 281 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs