Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Infrastructures

En tournée de séduction à Leipzig en Allemagne à l’occasion du Forum international du transport, le ministre de l’Equipement et du Transport a annoncé un gigantesque plan d’infrastructures de 600 milliards de dirhams (MMDH) sur 30 ans. Selon lui, la seule période de 2012-2016 absorbera 160 MMDH. Donnant des détails sur la répartition de ce montant pharaonique, il a précisé que 200 milliards seront consacrés au transport ferroviaire, 100 milliards aux autoroutes et 60 milliards aux ports.  Question financement, Aziz Rebbah mise sur le partenariat public-privé (PPP) pour trouver des solutions.

Offshoring

Afin de rebooster la compétitivité du Maroc et maintenir son avance en matière de nouveau package destiné aux acteurs de l’offshoring, MedZ, le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, l’APEBI et l’Association l’AMRC, ont confié au cabinet Boston Consulting Group la réalisation d’une étude sur le secteur. Cette dernière, qui est déjà en cours de réalisation, devrait aider à redéfinir les contours de l’offre Maroc en améliorant l’attractivité par la mise en place de nouvelles incitations. Cela passe aussi par l’accélération du processus de mise en adéquation de la loi sur la protection des données avec la législation européenne.

Rachat

Le groupe de télécoms d’Abou Dhabi Etisalat a présenté un prix plus élevé que son concurrent qatari Ooredoo pour l’acquisition des participations de Vivendi dans Maroc Telecom, selon les informations de deux sources proches du dossier relayées par Reuters. En raison de ses conditions juridiques, Etisalat n’est pas encore sûr que son offre soit retenue, donnant encore une chance à son challenger de remporter ce rachat. Mais Etisalat semble tout de même être bien parti pour rafler la mise. «Si Etisalat peaufine son offre, il l’emportera», a déclaré l’une des sources à Reuters. Vivendi a d’ailleurs eu des discussions avec les Emiratis pour les inciter à revoir certaines clauses juridiques, ont ajouté lesdites sources. Les montants des deux offres seraient inférieurs aux cinq milliards d’euros que Vivendi espérait encaisser grâce à la vente de ses 53% dans Maroc Telecom.

Banques

Le bénéfice net après impôts de la CBAO, filiale du groupe Attijariwafa bank, a connu une forte hausse de 117% au 31 décembre 2012, ont annoncé samedi à Dakar les dirigeants de cet établissement basé dans la capitale sénégalaise lors d’une conférence de presse. Ce bénéfice est en effet passé de 4,196 milliards FCFA en 2011 à 9,125 milliards FCFA à la fin de l’exercice, soit une forte augmentation de 4,929 milliards de FCFA en valeur absolue (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar). «En dépit d’une conjoncture économique difficile nous sommes leader sur le marché en termes de total bilan, fonds propres, ressources et crédit à la clientèle», a affirmé Abdelkrim Raghni administrateur directeur général de la CBAO.

Libé
Mercredi 29 Mai 2013

Lu 179 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs