Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Divers Economie
Cession

L'opérateur émirati Etisalat a fait part mercredi, dans un avis officiel, de son intention de déposer une offre ferme sur la participation de 53% que Vivendi détient dans Maroc Telecom, apprend-on de source médiatique française (Boursier). Le prétendant a précisé que sa proposition faisait suite aux négociations engagées avec Vivendi, mais souligne que l'issue de la transaction est encore incertaine. Si l'accord venait à être conclu, Etisalat ajoute que la réglementation marocaine entraînerait nécessairement une offre sur les minoritaires de la société. Les fonds destinés au financement ont d'ores et déjà été sécurisés.

Soumission

Ooredoo, l’ex-Qatar Telecom, a annoncé avoir soumis une offre ferme de rachat de la participation de 53% détenue par Vivendi dans Maroc Telecom. «L'offre est totalement approuvée et engage Ooredoo avec effet immédiat», a déclaré le groupe qatari dans un communiqué. Il précise s'être assuré les financements nécessaires auprès d'un consortium de banques.

Engrais

A l’occasion du SIAM 2013, Fandy Copragri expose, pour la 1ère fois, sa nouvelle gamme d’engrais et fertilisants baptisée «Samad El-Ghella». Cette dernière compte trois catégories de produits, à savoir les engrais solubles pour fertigation, les engrais azotés et les engrais potassiques. Pour rappel, Fandy Copragri, filiale de Fandy Holding, est le principal importateur de blé du Royaume depuis 1971. Elle opère également dans l’importation et la commercialisation de céréales, d’aliments de bétail, et d’engrais et fertilisants.

Compensation
 
A fin mars dernier, les charges de compensation ont augmenté de 50,3% par rapport à l’année dernière, s'établissant à 16,5 MMDH contre 11 MMDH, indique la Trésorerie générale du Royaume (TGR). A ce rythme, l’enveloppe dédiée à la compensation risque fort d’avoisiner les 50 MMDH à la fin de l’année, alors que la loi de Finances 2013 tablait sur un budget de 40 MMDH. Pour le gouvernement, ceci serait donc synonyme d’échec dans ses objectifs de réduction des charges de la compensation, au moment où le débat sur la réforme de la Caisse de compensation semble s’estomper depuis quelques semaines.

Libé
Vendredi 26 Avril 2013

Lu 234 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs