Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dieu n’aime pas le PJD

La preuve par la pluie


Et si Benkirane et Boinou poussaient leur drôle de logique jusqu’au bout ?



Il est connu que le PJD fait quasiment de la théorie de victimisation une religion

On le croyait assagi, confort de la présidence  de ce groupe à juste titre lampiste oblige. Surtout que son alter ego, voire son frère siamois, dans une espèce de braiement chronique du moins, s’est trouvé contraint de ranger son frein après avoir dépassé les frontières dans le sens premier du terme. Que nenni ! Boinou est plutôt du genre à provoquer le naturel, si factice soit-il, pour qu’il revienne désespérément au galop. Et c’est malheureusement (pas de mal si on se désole un peu pour lui) ce qui lui fait perdre mille et une précieuses occasions de se taire.
Son tout dernier forfait au cas où il n’en aurait pas commis d’autres entre-temps? C’est de s’être  laissé épancher dans un micro de service pour commettre des inepties indignes du médecin doublé du politicien  qu’il est censé être. 
Docteur Boinou, sans sourciller, a versé dans “la complotite”, ce qui n’est pas étonnant de la part de quelqu’un qui se veut ténor de ce même PJD qui fait quasiment de la théorie de victimisation une religion. Ainsi donc, tout le monde en veut au parti de la Lampe, tout le monde lui cherche des poux dans la tête, dans l’espoir de le bloquer, de le freiner dans son fameux élan, avance sans rougir Doctor Boinou himself, qui, dans son incontrôlable élan, s’en prend à des partis de l’opposition et d’autres de la majorité  dont le seul tort est de s’employer en toute responsabilité à contribuer à trouver la solution idoine au problème  des professeurs stagiaires.
C’est vrai qu’il n’en fallait pas plus pour mettre toute la confrérie en rogne, surtout que le chef, Benkirane de son nom, a juré comme aucun autre dirigeant ou responsable politique, à travers toute la planète Terre et même ailleurs, ne l’a jamais fait. Oui, il a juré de ne pas capituler. C’est une question d’ego du chef. Et que crèvent tous les profs, ceux de demain comme ceux d’hier ou d’aujourd’hui.
 Mais Bon Dieu! Que vient faire Dieu là dedans? Quel Dieu à travers l’univers (en pensant aussi à ceux de la mythologie) ou quel humain digne de l’être daignerait accepter que des jeunes qui avaient choisi de se consacrer à la plus noble des missions se voient ainsi berner en cours de route par ceux-là mêmes qui se seraient choisi, en principe du moins, un référentiel devant être au-dessus de tout soupçon? Chut! Il ne faut pas trop en parler au docteur. Sûrement que ça le dépasse. 
Toutefois, en  cherchant à se substituer au chef, ce qui rentre parfaitement dans cette stratégie de la confrérie consistant à se partager les tâches, selon la conjoncture ou l’humeur du moment, le pjdiste de toubib  a poussé trop loin le bouchon en se faisant plus benkiraniste que Benkirane. 
En plus de tout ce monde déjà cité dont l’unique raison d’exister serait de vouloir du mal au fabuleux PJD, le Boinou en question s’en est pris nommément, excusez du peu, au premier responsable du Haut-commissariat au plan et au wali de la Banque du Maroc.  On ne va citer ni le nom d’un certain Ahmed Lahlimi ni celui d’Abdellatif Jouahri qui se suffisent à eux-mêmes.
Mais que dire du HCP ou de BAM ? Au même titre que le Centre marocain de conjoncture, ce CMC qui a également eu les honneurs de ces attaques foncièrement stupides. Des institutions connues et reconnues et dont les chiffres sont le fruit d’études minutieusement menées et sereinement accomplies.
On a beau être toubib, mais oser avancer que tout ce beau monde n’a de mission sur terre que de nuire à un parti qui, il n’y a pas longtemps, n’avait ni nom ni adresse, c’est qu’il faut être drôlement culotté. 
N’importe quel médecin, généraliste ou autre, et qui se respecte ne voudrait pas que quelque  profane  se saisisse d’un stéthoscope à sa place ou qu’il accouche d’un diagnostic et encore moins qu’il commette un quelconque traitement. Alors docteur?  A moins que...
A moins que tout le jeu ne consiste  qu’à décréter que le sempiternel FMI est la seule institution saine et, par là, la seule à être habilitée à leur dicter ses directives  et à leur imposer ses orientations. Amen !
Un petit rappel qui ne serait sûrement pas de trop. Abdelilah Benkirane dans ses sinistres diatribes ou autres malheureuses joutes verbales, avait poussé la bêtise jusqu’à prétendre, en faisant référence à l’abondance des pluies, que la baraka  (et forcément  Dieu) est avec le gouvernement. Le PJD en tête bien entendu. Force est de reconnaître que le Ciel aura été beaucoup moins généreux en cette fin de leur mandat. Alors toubib ? Le Ciel serait-il de mèche avec les respectables institutions, par vous, incriminées? Avec toutes ces forces du mal que sont l’opposition ? Voire ces formations faisant malencontreusement  (ou pas) partie de votre majorité ainsi que toutes ces citoyennes et tous ces citoyens  animés par le seul et l’unique intérêt qui doit primer sur tout autre. Celui de tout un pays. 
Docteur! Oseriez-vous aller plus loin dans votre pitoyable assertion pour dire que Dieu aussi  complote contre le PJD ? 



 

Mohamed Benarbia
Mardi 12 Avril 2016

Lu 1047 fois


1.Posté par Malik le 11/04/2016 15:17
Le PAM a fait du PJD son ennemie et ses résponsables ont publiquement demander l'interdiction du PJD: Une premère dans la démocratie qui en dis long sur les tentatives d'hégémonie du PAM .Qu court circuite le PJD au parlement en préparent des lois en catiminie en violation flagrante du débat parlementaire ou toutes les lois doivent être discutés avant d'être vôté? Si le HCP et la BAM ne sont pas foncièrement contre le PJD , le PAM, lui, l'est assurément et n'hésite pas à violer les principes démocratiques pour arriver à ses fins. On aura beau le nier mais les faits parlent d'eux même et sont indéniables.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs