Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dialogue de sourds entre le pape et les autorités turques




Dialogue de sourds entre le pape et les autorités turques
Sa première visite en Turquie a donné lieu à un dialogue de sourds politique entre le pape François, avocat de l'alliance des religions contre le terrorisme, et les autorités d'Ankara, arc-boutées sur la dénonciation de l'islamophobie, relèvent les analystes.
 Sous les ors du nouveau et très controversé palais présidentiel turc, le contraste était saisissant. Tous deux crispés en dépit des amabilités d'usage et des sourires de rigueur, le souverain pontife et son hôte turc Recep Tayyip Erdogan ont chacun récité leur partition, sans véritable échange.
 "Le pape s'exprimait dans une perspective pastorale, tandis que le président a fait un discours très politique", a résumé très diplomatiquement pour la presse le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.
Le discours de François a été courtois mais ferme. Il a souligné sa place de "pont naturel" de la Turquie entre l'Occident et l'Orient et insisté sur le rôle de modèle qu'elle devait jouer en matière de dialogue entre les cultures.
 Le pape argentin a aussi dénoncé la situation juridique de la minuscule communauté chrétienne, à peine 80.000 membres dans une Turquie à écrasante majorité musulmane, tolérée mais toujours privée de statut officiel.
 En choisissant dans son discours de parler au nom de +nous, chrétiens et musulmans+, il a employé "une formule très forte", a noté le père Lombardi.
Comme il l'avait déjà évoqué en Jordanie en mai, le pape a plaidé pour le dialogue entre les confessions comme contre-feu au fondamentalisme, à l'heure où les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) recrutent de nombreux jeunes radicalisés et occupent des pans entiers des territoires irakien et syrien, aux portes de la Turquie.
 Dans les pas de son prédécesseur Benoît XVI, Jorge Bergoglio a fait valoir à son interlocuteur que "le dialogue interreligieux doit être créatif et trouver de nouvelles formes d'expression", selon le père Lombardi, suggérant qu'il était insuffisant.  "Le pape est très convaincu du rôle politique des religions", a indiqué à l'AFP le père Antonio Spadaro, directeur de la revue jésuite Civilta Cattolica, "il aime toucher les conflits et les situations difficiles".
 Mais ce discours, qui a insisté sur l'héritage commun du christianisme et de l'islam, a apparemment rencontré peu d'écho du côté des autorités turques.   Dans un tout autre registre, M. Erdogan s'est livré à un implacable réquisitoire contre la montée de l'islamophobie, l'oppression des musulmans en Occident et le "terrorisme d'Etat" du régime syrien de Bachar al-Assad et d'Israël à Gaza.
 Un discours très offensif où l'islam est apparu dans le rôle de la victime et qui n'a fait qu'évoquer les exactions subies par les chrétiens d'Irak ou de Syrie.
 Sur le même ton, le plus haut dignitaire religieux turc, Mehmet Görmez, a lui aussi fustigé "la paranoïa islamophobique", prétexte à "des pressions massives, des intimidations, des attaques contre nos frères et sœurs qui vivent en Occident".
 Et s'il a dénoncé leurs actes "complètement inacceptables" en Irak ou en Syrie, M. Görmez les a attribués à des "esprits blessés", manière de souligner une fois de plus la responsabilité de l'Occident dans la montée du fondamentalisme islamique.


AFP
Lundi 1 Décembre 2014

Lu 453 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs