Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Diabète: la mortalité moins élevée chez les obèses que chez les autres




Diabète: la mortalité moins élevée chez les obèses que chez les autres
Le taux de mortalité des diabétiques de type 2 dont le poids est normal est supérieur à celui des personnes atteintes de la même maladie et qui sont obèses ou en surpoids, révèle une étude parue mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).
Selon ces travaux, les diabétiques de poids normal ont un taux de mortalité général, ne résultant pas de causes cardio-vasculaires, nettement plus élevé que les diabétiques obèses ou en surpoids.
Les adultes atteints de diabète de type 2 de poids normal ont été peu étudiés par la médecine car cette maladie touchent surtout les personnes obèses. Dans cette étude, 10% environ des participants diabétiques avaient un poids normal.
L'excès de poids est un facteur de risque important pour développer la maladie mais des facteurs familiaux, l'ethnicité et l'âge peuvent aussi jouer un rôle, soulignent les auteurs de cette recherche.
"Il est possible qu'une prédisposition génétique explique pourquoi ce sous-groupe dans la population connaît un risque particulièrement élevé de mortalité et de diabète", explique le Dr Mercedes Carnethon, professeur de médecine adjointe à l'Université Northwestern, le principal auteur de ces travaux.
Des adultes plus âgés et qui ne sont pas de race blanche ont un plus grand risque d'être diabétiques avec un poids normal, selon cette étude.
Les chercheurs ont analysé des données provenant de cinq études et identifié 2.625 hommes et femmes, tous américains, âgés de plus de 40 ans, et souffrant de diabète de type 2.  Les personnes ont été considérées comme diabétiques si leur taux de glucose à jeun était au moins 126 milligrammes par décilitre de sang. Les participants d'un poids normal avait un indice de masse corporelle (IMC, poids divisé par la taille au carré) compris entre 18,5 et 24,9 tandis que ceux avec un excès de poids ou obèse avaient un IMC de 25 et davantage.
Avec le vieillissement et la diversification de la population aux Etats-Unis, les cas de diabète de type 2 affectant les personnes d'un poids normal vont probablement augmenter, estime le Dr Carnethon.

AFP
Samedi 11 Août 2012

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs