Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Diabète: associer aérobic et musculation




Le meilleur moyen de diminuer son taux de sucre dans le sang pour un diabétique est d'associer l'aérobic à la musculation en salle. Une combinaison qui permet par ailleurs une perte de poids plus importante que la pratique d'une seule de ces activités sportives à la fois.
Le sucre dans le sang est le carburant des muscles, et l'organisme en brûle plus pendant l'activité aérobique que pendant la musculation qui, elle, augmente plus la masse musculaire. Et les deux activités transforment les protéines musculaires de manière à favoriser ce processus.
"Il est clair que pratiquer les deux est mieux que de n'en pratiquer qu'un seul", a résumé le premier auteur de l'étude, le Dr Tim Church, du centre de recherche biomédicale Pennington de Baton Rouge, en Louisiane. "C'est presque comme prendre deux médicaments différents."
Les patients qui ont fait l'objet de cette étude, publiée mercredi dans le journal de l'Association médicale américaine (AMA), ont atteint ces résultats en neuf mois, au rythme de trois séances de 45 minutes par semaine.
Les participants étaient divisés en trois groupes: un groupe qui faisait de l'aérobic seulement, le second groupe de la musculation seulement et le troisième, les deux activités. Les recommandations officielles, aux Etats-Unis, préconisent l'association des deux pour tous les adultes.
Le temps consacré à l'activité sportive était le même pour les trois groupes. Pour comparer ces activités, un quatrième groupe de patients a fait du stretching et de la relaxation une fois par semaine. Au total, 245 diabétiques ont été retenus pour l'étude.
Conduits par des professeurs, les patients "aérobic" ont marché sur un tapis roulant dont la pente augmentait de 2% toutes les deux minutes. La musculation, elle aussi dirigée, était faite sur des machines qui faisaient travailler les muscles du thorax et des jambes, le poids étant augmenté proportionnellement au développement de la force musculaire.
Résultat: seule la glycémie (sucre dans le sang) et le poids des membres du groupe ayant pratiqué les deux activités, aérobic et musculation, avaient diminué, bien que les trois groupes aient réduit leur tour de taille. Quarante-et-un pour cent des patients qui combinaient les deux ont utilisé moins de médicaments anti-diabétiques ou avaient une glycémie moindre, comparé à 26% de ceux qui ne faisaient que de la musculation, 29% du groupe "aérobic" et 22% des participants du quatrième groupe.
La réduction de la glycémie était suffisante pour réduire le risque d'infarctus, d'accident vasculaire cérébral et d'autres complications, ont écrit les chercheurs, citant de précédentes études.

AP
Mardi 30 Novembre 2010

Lu 963 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs