Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Développer les économies en conformité avec les normes internationales


Le Maroc a présidé à Beyrouth la 15ème session annuelle de l'institution francophone des organismes de contrôle financier



Le Maroc, à travers l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), préside les travaux de la 15ème session annuelle de l'institution francophone des organes de contrôle financier, qui se sont tenus récemment à Beyrouth.
Le Royaume est représenté par le directeur du département des exportateurs au sein de l’AMMC, Nacer Sidqi (chef de délégation), Tariq Malki, chef des relations extérieures et Bouchra Falaki, chef de service de surveillance des informations.
Dans une déclaration à la MAP, M. Malki a indiqué que le Maroc préside cette session du fait qu’il assure la présidence de l'institution francophone pour la période 2014-2016, notant que l’AMMC entretient des liens avec plusieurs institutions de contrôle financier à travers le monde.
Cette session, qui a clos ses travaux vendredi dernier, a pour objectif de favoriser la coopération et l'échange d'expériences et d’expertises dans le domaine du contrôle financier des marchés de capitaux et l’examen des problèmes auxquels font face les marchés financiers dans le monde, dans la perspective d’en trouver des solutions et de développer les économies en conformité avec les normes internationales, a-t-il expliqué.
Pour sa part, Mme Falaki a souligné que les lois marocaines dans ce domaine ont atteint un niveau très avancé, notant que plusieurs autres projets de loi sont en cours de discussion.
Et d’ajouter que la séance de jeudi a été consacrée à l’accès des PME aux marchés financiers, vu que cette problématique persiste dans plusieurs pays, notamment en ce qui concerne les risques encourus par ces entreprises en relation avec les banques ou les marchés financiers.
Les participants à cette rencontre de trois jours ont discuté de thèmes se rapportant aux ‘’Marchés financiers et PME’’, au ‘’Climat économique et financier dans les marchés émergents’’ et au ‘’Développement du cadre institutionnel et réglementaire des systèmes financiers’’, ainsi que de sujets ayant trait aux investissements et aux mécanismes de protection des investisseurs.
L’AMMC, en tant qu’autorité de régulation du marché des capitaux, a pour mission de s’assurer de la protection de l’épargne investie en instruments financiers, veiller à l'égalité de traitement des épargnants, à la transparence et à l'intégrité du marché des capitaux et à l'information des investisseurs et de s'assurer du bon fonctionnement du marché des capitaux et veiller à l'application des dispositions législatives et réglementaires.
Elle assure également le contrôle de l'activité des différents organismes et personnes soumis à son contrôle, assure le respect de la législation et de la réglementation en vigueur relatives à la lutte contre le blanchiment des capitaux, par les personnes et les organismes placés sous son contrôle, contribue à la promotion de l'éducation financière des épargnants et assiste le gouvernement en matière de réglementation du marché des capitaux.

Libé
Lundi 6 Juin 2016

Lu 598 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs