Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuxième victoire d’affilée de l’OCK




Deuxième victoire d’affilée de l’OCK
C’est devant quelque 2000 spectateurs que l’Olympique a accueilli le MAS de Fès, au Complexe OCP, pour  le compte de la 27ème journée du Botola Pro Elite1, dans un match difficile entre deux équipes mal loties, qui cherchent à voir le bout du tunnel. La rencontre s’est terminée en faveur des Phosphatiers sur le score de deux réalisations à une.
La partie démarre sur les chapeaux de roues et le public a droit à des phases de jeu bien animées où les deux formations s’engagent dans un duel sans merci au milieu du terrain, cherchant chacune la moindre erreur pour surprendre l’adversaire. Les Phosphatiers bien motivés, moral au beau fixe, surtout avec la dernière victoire loin des bases contre le FUS et la promesse d’une prime conséquente en cas de victoire, passent vite à l’attaque et inquiètent Kinani à maintes reprises, mais ratant par excès de précipitation plusieurs occasions par Grada, Askari et Largou (5’,20’), (7’ ,26’,39’) et (17’). Les Canaris, bien que dominés, résistent aux assauts successifs des Khouribguis. Il fallait attendre la 41’ pour que les attaques répétées des coéquipiers de Dardouri portent leur fruit. Ce dernier, auteur d’un très bon match, lance Askari qui s’infiltre dans la surface de réparation et inscrit le premier but pour les siens. Après le repos, la physionomie du match change complètement, les visiteurs sortent de leur réserve et se lancent à l’attaque, les locaux subissent leurs assauts successifs. Mais, à la 56’, suite à une attaque rapide, Askari sert Dardouri sur un plateau d’argent, celui-ci double la mise pour l’OCK. Après ce but, l’Olympique se libère de la pression, les Fassis piqués au vif, changent complètement de tactique et attaquent dans le but de remettre les pendules à l’heure. Ils bénéficient d’un coup franc bien botté par Santos qui voit sa frappe déviée en corner par El Allouch (83’). Ce n’est que partie remise, car à la 90’, suite à une balle arrêtée, Bamaamar réduit l’écart pour les hommes de Talib. Avec seulement 25 points dans l’escarcelle, l’OCK doit parcourir un bon chemin pour espérer sauver les meubles, surtout que le match de la prochaine journée contre le MAT, leader de l’exercice, s’annonce difficile. 
Quant au MAS, il partage la 13ème place avec l’OCS avec un total de 27 points. 

Chouaib Sahnoun
Mardi 29 Avril 2014

Lu 278 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs