Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuxième journée, groupe C, des éliminatoires du Mondial 2014 : Le Maroc accroché par la Côte d’Ivoire




Indiscrétions

* Deux heures avant le coup d’envoi, on ne comptait que quelques centaines  de spectateurs qui ornaient les gradins du Grand stade de Marrakech. Ce manque d’affluence était senti sur le chemin qui menait au stade, car c’est la première fois qu’on notait, pour un match d’une telle envergure, une fluidité au niveau du trajet.

* Certains spectateurs nous ont déclaré sur le chemin du stade que l’objectif de leur déplacement était seulement de voir de près Didier Drogba, Gervinho et Samomon Kalou. Ils assurent avoir perdu confiance dans ce groupe, et surtout dans les choix du sélectionneur.

* A 19h 30, le trio arbitral a fait son entrée sur la pelouse du stade sous les applaudissements du public. Certaines banderoles portant éloge à l’équipe nationale ont fait alors apparition.

* A 19h 35, l’équipe du Maroc a fait son apparition sous les applaudissements des spectateurs qui réclamaient à cet instant le fameux «le peuple exige 3- 0». Les Nationaux ont mis du temps sur la pelouse et semblent apprécier les encouragements qui leur étaient destinés.

* A partir de 20h 10, l’ambiance commençait à prendre forme, les gradins semblaient mieux garnis et les slogans des uns et des autres, tous en faveur de l’équipe nationale, commençaient à se faire entendre.

* L’équipe ivoirienne était supportée par une centaine de spectateur qui ont cherché à créer l’ambiance à leur manière. Ils étaient placés dans le côté gauche de la tribune d’honneur, sous protection policière. Les confrères ivoiriens, quant à eux, étaient peu nombreux mais appréciaient les conditions d’accueil et de travail qui leur ont été réservées.   

* Rachid Taoussi, l’ex entraîneur du MAS, était présent lors de ce match et fut longtemps applaudi par tous ceux qui l’ont vu passer. D’autres joueurs du MAS étaient présents lors de cette rencontre pour porter soutien à leurs amis sélectionnés.

* Après le but d’égalisation de Kharja, le public ivoirien a eu une réaction plutôt étrange en envoyant des projectiles en direction du public marocain. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour calmer les esprits.

* Lors de la dernière séance d’entraînement de l’équipe ivoirienne, vendredi soir, les Eléphants ont disputé un match de 90 minutes, la première période avec ballon et la seconde sans. Comme quoi, la condition physique ne vient pas du néant.

* Après le match, le retour des automobilistes à Marrakech, ou du moins une bonne partie d’eux, a été encore une fois un vrai calvaire. Ils étaient obligés d’emprunter une piste, dans un état lamentable, pour pouvoir regagner l’entrée de la ville par une petite voie sinueuse.

Ils ont dit

Eric Gérets : «Jouer contre la Côte d’Ivoire n’est pas un cadeau. Ce qui est positif à noter, c’est qu’on s’est remis du nul de Banjul et on a présenté une bonne première mi- temps. En seconde période, les choses étaient plus compliquées à  cause des changements tactiques de l’adversaire, mais en somme je suis content pour mon équipe qui n’a pas baissé les bras même dans les moments les plus difficiles. Je suis aussi particulièrement content pour Bourezzouk qui a marqué ce but qui va lui faire beaucoup de bien dans sa carrière. Maintenant, on va essayer de prendre quelques jours de repos pour se remettre de ce match qui nous a demandé beaucoup d’efforts et d’énergie, après on va se remettre au travail avant de partir pour Jeddah».

Sabri Lamouchi : «On va garder un sentiment de frustration de cette rencontre, car on avait la chance de mener au score à deux reprises, en deuxième mi-temps, on avait la main mise sur le match, on pouvait revenir avec les trois points mais je dirai qu’un match nul est un résultat équitable. Pour ce qui est de mon travail, vous savez que j’ai pris l’équipe en mains il y a pratiquement une dizaine de jours, donc il fallait faire vite et juste pour préparer ces deux premières rencontres qui ont une grande importance afin de bien entamer ces éliminatoires. Je suis très satisfait de mon groupe qui a fait un énorme travail au niveau physique et technique, et si les joueurs sont frustrés après ce match, moi, je suis un peu déçu pour eux, car ils méritaient les trois points de ce match, surtout qu’ils menaient au score à cinq minutes de la fin. Maintenant on va faire le bilan de tout cela et préparer sereinement la reprise des éliminatoires de la CAN en septembre prochain».

Zakaria Bergdich : «On a fait un bon match, on a pu revenir au score à deux reprises, et il faut savoir que la Côte d’Ivoire n’est pas un adversaire facile, on aurait bien aimé aller jusqu’au bout de la victoire mais un point face à cet adversaire n’est pas mal non plus. Ce que je peux vous assurer, c’est que vu la prestation d’aujourd’hui, le groupe a encore de bonnes choses à montrer».
Ismail Benlamalem : «C’était un match très difficile  vu la qualité et la réputation de l’adversaire qui dispose de grands joueurs, qui jouent dans de grands clubs et qui ont beaucoup de matchs à leur actif. Notre groupe est en train de se construire, l’homogénéité se fait petit à petit entre les joueurs locaux et les professionnels, et aujourd’hui, on peut dire que tout le monde s’est donné à fond, qu’il y a une volonté à vouloir aller de l’avant, et que tout compte fait, un nul face aux Ivoiriens n’est pas à sous- estimer».

Abdelaziz Barrada : «Il faut reconnaître qu’on a joué deux matchs difficiles, surtout celui de ce soir, l’essentiel c’est que mentalement on n’a pas lâché, on a réussi à revenir à deux reprises au score et de toutes les façons rien n’est encore joué, on a quatre matchs à disputer. L’écart avec les ivoiriens est de deux points, donc tout reste à jouer. Je suis sûr que, vu notre jeu d’aujourd’hui, on a encore la possibilité de s’améliorer. On se connaît depuis peu, mais on a beaucoup de choses à donner par la suite».

Receuillis par khalil Benmouya
Lundi 11 Juin 2012

Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs