Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuxième journée de rééducation et de réadaptation


Le 5 avril au CHU de Fès



Deuxième journée de rééducation et de réadaptation
Le service de médecine physique et de réadaptation du CHU Hassan II de Fès organise, le 5 avril, la deuxième journée de médecine physique et de réadaptation sous le signe “La rééducation et la réadaptation oncologique”.

 Cette manifestation, initiée en collaboration avec le service d’oncologie médicale, ambitionne de parvenir à une rééducation et à une réadaptation oncologique qui fait partie intégrante de la prise en charge des patients oncologiques aux différents stades de la maladie.
Le point de départ est une évaluation globale permettant de mettre en évidence les besoins en termes de rééducation et de réadaptation et de proposer des programmes coordonnés adaptés dans un souci de continuité et de cohérence des soins, en fonction des besoins des patients, indique un communiqué des organisateurs. 

Cette rencontre réunira des enseignants et des chercheurs français et marocains, impliqués dans la prise en soins de personnes atteintes de pathologies oncologiques aux divers stades de la maladie et qui feront le point sur les données scientifiques récentes et la situation internationale.
Le nombre de patients atteints de cancer au Maroc ne cesse d’augmenter et l’incidence annuelle nationale du cancer est estimée à 35.000 nouveaux cas par an, a fait savoir la même source, notant que grâce aux avancées thérapeutiques récentes, le cancer est devenu une maladie chronique pour un pourcentage important de patients, et même curable pour un certain nombre d’entre eux.

Toutefois, les séquelles de la maladie et des divers traitements ont des incidences sur la qualité de vie des patients, leur autonomie, leur vie sociale et leur réintégration professionnelle chaque fois que cela est possible. Les besoins en réadaptation sont donc très importants et il faut s’attendre à ce qu’ils augmentent au cours des prochaines années.
La réadaptation oncologique ne concerne pas seulement les patients qui bénéficient de longues survies ou qui sont guéris, mais s‘étend à tout le spectre de l’évolution de la maladie pour inclure les patients en cours de traitement à visée curative, ceux qui vivent avec une maladie avancée et les patients en fin de vie, selon la même source. 

Cette rencontre scientifique sur la réadaptation oncologique, organisée pour la première fois au Maghreb, permettra au Maroc d’être parmi les pionniers dans le domaine de la rééducation et la réadaptation des patients cancéreux.
Elle permettra également d’établir des recommandations portant sur la prise en charge des patients cancéreux à la phase de rééducation, de réadaptation et de réinsertion.
Cette journée connaîtra la présence du président de la Société française de médecine physique et de réadaptation, le Pr Gille Rode, du vice-président de la Société française de médecine physique et de réadaptation, le Dr Paul Calmels, ainsi que d’autres experts français et d’éminents professeurs marocains concernés par les pathologies oncologiques aux divers stades de la maladie.

Libé
Mardi 2 Avril 2013

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs