Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuxième commission mixte maroco-congolaise : Le Maroc disposé à soutenir le développement du Congo




Le développement des relations économiques bilatérales entre Rabat et Brazzaville était au centre de la deuxième Commission mixte maroco-congolaise qui s’est réunie, jeudi et vendredi, à Rabat, sous la coprésidence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani, et son homologue congolais, Basile Ikouébé.
Au cours de cette réunion de deux jours, les deux parties ont examiné les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les principaux domaines dont le commerce, le transport aérien, la pêche, la santé et l'enseignement. Elles ont plaidé également pour la création d'une Chambre maroco-congolaise de commerce, pour le suivi de la mise en œuvre des projets engagés.
Saluant l'excellence des relations diplomatiques entre les deux pays, M. Saad Dine El Otmani a rassuré son homologue congolais de la disposition du Royaume à accompagner le Congo dans son processus de développement.
Regrettant que les échanges commerciaux soient restés en-deçà des opportunités offertes par les deux pays, les deux parties ont toutefois reconnu que des acquis avaient été réalisés dans les secteurs des banques, du transport aérien et de l'enseignement supérieur, entre autres.
Parmi les nombreux autres sujets abordés au cours du séjour de travail de la délégation congolaise, figurait en bonne place celui de la santé.
Sur ce point, Basile Ikouébé a sollicité l’expertise marocaine en matière de santé, soulignant que son pays souhaitait bénéficier davantage de l'expérience accumulée par le Maroc dans ce domaine. Evoquant le défi auquel fait face son pays aux niveaux de la formation et des équipements, il a appelé à développer la coopération avec le Royaume dans ce secteur.  Répondant à la sollicitation de la délégation congolaise, le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, a de son côté rassuré le ministre congolais de la disposition du Maroc à soutenir les efforts déployés par le Congo dans le domaine de la santé.
Et informé le diplomate congolais que son département examine les moyens d'augmenter le nombre de patients congolais traités par les hôpitaux marocains.
Rappelons que la coopération entre le Maroc et le Congo dans ce domaine est appréciable à bien des égards. En plus d’accueillir des étudiants en formation dans ses universités et des malades dans ses hôpitaux, le Maroc a dressé, en mars dernier, un hôpital militaire de campagne à Brazzaville, après le drame de Mpila qui a couté la vie à 300 personnes.
Enfin, sur le registre politique, la délégation congolaise a réitéré le soutien du Congo à la marocanité du Sahara.
Pour rappel, la première commission mixte remonte à 2007, un an après la visite de SM le Roi Mohammed VI au Congo.
A l'issue de cette deuxième commission mixte, les deux parties devraient signer plusieurs accords de partenariat et de coopération dans plusieurs domaines.

ALAIN BOUITHY
Samedi 16 Juin 2012

Lu 663 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs