Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuxième Festival du court-métrage marocain de Rabat : Le Grand prix décerné à “Rêve fragile”




"Rêve fragile" du réalisateur Houssam Azmani a remporté le Grand prix de la 2ème édition du Festival du court-métrage marocain de Rabat.
Le film raconte l'histoire de deux enfants issus d'un village proche de Tanger qui rêvent d'acheter un ballon. Ce rêve les poussera à sacrifier leurs économies et même à chercher du travail afin de pouvoir se procurer ce ballon.
Le court-métrage "Apnée" de la réalisatrice Mahassin Hachadi s'est vu attribuer le prix "Coup de cœur du jury".
Le jury de cette manifestation cinématographique, qui s'est déroulée du 16 au 19 novembre, était présidé par le réalisateur Hakim Noury. Il était composé de l'écrivaine Ghita El Khayat, du réalisateur Fouad Souiba, de la conseillère de programmes - pôle court métrage - France télévisions, Aurélie Chesné et de la comédienne Céline (France).
Quant à la Mention Spéciale, elle est revenue à Nemmassi Mohamed Akram pour son court-métrage "Good morning honey", tandis que "Sin palabras" de Naciri Othman a reçu la Mention du Mérite.
En outre, des prix ont été décernés lors du concours "filme et vote" consistant en la réalisation de vidéos amateurs de trois minutes pour motiver les jeunes marocains à aller voter lors des prochaines élections législatives.
Quelque 24 films étaient en compétition officielle lors de ce rendez-vous cinématographique, organisé par le club "Artescence" relevant de l'Association Ribat al-Fath pour le développement durable, dont seuls 14 ont été sélectionnés pour la finale.
Le Festival, organisé en partenariat avec l'Association Ribat al-Fath pour le développement durable, le Centre cinématographique marocain, le Programme des Nations unies pour le développement au Maroc, le Conseil de la ville de Rabat et le Théâtre national Mohammed V, ambitionne de mettre en place un espace de dialogue entre amateurs et professionnels du 7ème art.
Par ailleurs, le Festival du court-métrage marocain de Rabat se caractérise par la participation du public au vote sur les films en lice au concours officiel. La prochaine édition de cet événement rendra hommage posthume à deux figures emblématiques du cinéma marocain: Brahim Salah et Habiba Madkouri, selon le président de l'Association Ribat al-Fath pour le développement durable, Abdelkrim Bennani.

MAP
Jeudi 24 Novembre 2011

Lu 974 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs