Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux nouveaux naufrages au large des côtes turques

Au moins 20 migrants ont péri




Au moins 20 migrants, dont plusieurs enfants, qui tentaient de rejoindre par mauvais temps les îles grecques sont morts noyés mardi lors de deux naufrages survenus au large des côtes occidentales de la Turquie, a rapporté l'agence de presse Dogan.
Une première embarcation partie au petit matin de la région de Dikili (ouest) à destination de l'île grecque de Lesbos a chaviré avec 22 personnes à bord, en raison des forts vents qui soufflaient sur la mer Egée, selon Dogan.
 Les garde-côtes turcs ont réussi à sauver 8 d'entre eux mais les corps de treize autres ont été découverts sur une plage ou au large du district d'Ayvalin plus au nord, selon le dernier bilan des autorités cité par l'agence.
 Des photos et des vidéos publiées par Dogan montrent les corps de plusieurs enfants revêtus de gilets de sauvetage reposant sur une plage de galets, ainsi que des sauveteurs les bottes au pied repêchant d'autres victimes dans l'eau.
Une autre embarcation, un bateau pneumatique dans lequel s'étaient entassés 58 migrants, a lui aussi pris l'eau au large de la station balnéaire de Dikili, a ensuite rapporté Dogan.
 Les corps sans vie de sept d'entre eux, dont des femmes et des enfants, ont été récupérés sur une plage proche, selon l'agence. De nombreux autres candidats à l'exil ont pu être sauvés mais ont dû être hospitalisés en état d'hypothermie.
Selon l'Organisation internationale des migrations (OIM), environ 700 personnes, pour la plupart des réfugiés fuyant les conflits en Syrie et en Irak, sont morts ou ont été portés disparus l'an dernier en tentant de traverser la mer Egée pour rejoindre la Grèce, porte d'entrée vers l'Union européenne (UE).
 Malgré les températures hivernales et les mauvaises conditions météo qui rendent la traversée encore plus dangereuse, de nombreux migrants continuent d'emprunter cette voie, selon les autorités turques.
 En 2015, un million de migrants sont entrés dans l'UE, dont 700.000 depuis la Turquie via les îles grecques, selon l'OIM.
 Ankara et Bruxelles ont conclu fin novembre un accord prévoyant une aide européenne de 3 milliards d'euros à la Turquie en échange de son engagement à mieux contrôler ses frontières et à coopérer dans la lutte contre les passeurs qui opèrent depuis son rivage.
 La Turquie accueille sur son sol 2,2 millions de réfugiés syriens.

Mercredi 6 Janvier 2016

Lu 665 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs