Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux morts et 182 blessés dans un crash d’avion à San Francisco

La thèse de l’avarie technique écartée




Deux morts et 182 blessés dans un crash d’avion à San Francisco
Un Boeing 777 de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines en provenance de Séoul a raté son atterrissage et pris feu à l'aéroport de San Francisco samedi, après que la queue de l'appareil a heurté la piste.
Le dernier décompte officiel faisait état de deux morts, 182 blessés et 123 passagers sains et saufs parmi les 307 passagers et membres d'équipage.
Les victimes sont deux adolescentes chinoises nées en 1996 et 1997, selon le ministère sud-coréen des Transports et Asiana.
Le PDG d'Asiana, Yoon Young-Doo, a affirmé au cours d'une conférence de presse dimanche à Séoul que les premières informations écartaient a priori la thèse de l'avarie technique.
"D'après ce que nous savons, il n'y a pas eu de problème de moteur ou mécanique" avant le crash survenu vers 18H30 GMT, a-t-il expliqué, ajoutant que les pilotes étaient chevronnés avec environ 10.000 heures de vol chacun.
Les télévisions ont montré en boucle les images impressionnantes de l'avion, entouré de débris, la queue séparée du reste de l'appareil et toute la partie avant du toit manquante.
Les raisons de l'accident restent inconnues mais plusieurs témoignages convergents indiquent que la queue de l'appareil a heurté la piste, déstabilisant l'avion et provoquant le détachement de l'arrière du Boeing du reste du fuselage.
L'agent du FBI David Johnson a affirmé à la presse qu'il n'y a "aucune indication d'un quelconque acte terroriste ou criminel lié à l'accident".
Le président américain Barack Obama, informé de l'accident, "a demandé à ses équipes de rester en contact permanent avec les autorités fédérales, californiennes et locales", selon un communiqué de la Maison Blanche.
Asiana Airlines a précisé que parmi les 291 passagers, figuraient 77 Coréens, 141 Chinois, 61 Américains et un Japonais. L'avion avait commencé son voyage à Shanghai avant de faire escale à Séoul et de continuer jusqu'à San Francisco.
Selon le chef-adjoint des pompiers de San Francisco, Dale Carnes, 49 blessés "sont dans un état sérieux". Le San Francisco General Hospital a acueilli 52 patients, dont au moins deux enfants. Samedi soir, cinq personnes hospitalisées étaient toujours dans un état "critique", selon la porte-parole de l'établissement, Rachel Kagan.
L'hôpital de Stanford a accueilli pour sa part 45 patients, souffrant notamment de "fractures" et d'"hémorragies", selon son porte-parole.

AFP
Lundi 8 Juillet 2013

Lu 67 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs