Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux morts, des blessés dans un puissant séisme en mer Egée




Un puissant séisme d'une magnitude supérieure à 6,0 a frappé vendredi des destinations touristiques de la mer Egée entre la Grèce et la Turquie, causant la mort de deux personnes, ont annoncé les autorités.
Selon le centre turc de gestion des catastrophes, AFAD, la magnitude du tremblement de terre était de 6,3 et son épicentre se trouvait à 11 km du village de Camlik. D'autres instituts ont fait état d'une intensité de 6,7, après l'avoir annoncée initialement à 6,9.
La secousse s'est produite à une faible profondeur de 10 km sous le plancher maritime, indique l'Institut géologique américain.
Les responsables grecs de l'île de Kos, très prisée des touristes notamment britanniques, ont fait état d'au moins deux personnes tuées et de cent blessés.
Un touriste turc et un touriste serbe ont perdu la vie à Kos dans l'effondrement du toit d'un bar, a rapporté la police grecque. Parmi les blessés figurent des touristes de diverses nationalités.
Dans la station balnéaire turque de Bodrum, à 23 km de là, près de 70 personnes ont été hospitalisées, blessées alors qu'elles tentaient de fuir les secousses.
Le tremblement de terre, survenu à 01h31 (22h31 GMT jeudi) est le second d'une magnitude supérieure à 6,0 dans la région cette année.
Les gardes-côtes faisaient état de dégâts dans le port de l'île de Kos, près des bars et des restaurants.
Les autorités grecques ont déployé des hélicoptères pour transporter les blessés vers l'île de Rhodes, a annoncé Yorgos Hadjimarkou, responsable de la région du sud de la mer Egée, à la télévision nationale ERT. Un ferry n'a pu accoster à Kos en raison de l'ampleur des dégâts.
Un mini-raz de marée, avec des vagues d'une dizaine de centmières, a été observé sur les côtes turques.
A Bodrum, plusieurs magasins ont été endommagés dans le quartier de Gumber à cause de la montée des eaux, ont déclaré des boutiquiers à la chaîne de télévision turque NTV. A Kos, les médias locaux montrent une ville inondée, un bateau en plein milieu d'une rue.
Les secousses ont été ressenties dans toute la mer Egée.
Aucun décès ni dégât important n'a été constaté en Turquie.
Plus de 40 répliques ont été enregistrées en Turquie et en Grèce, certaines atteignant la magnitude 4,6 sur la côte, a fait savoir l'AFAD.
La Turquie, située entre la plaque tectonique eurasienne et arabique, est exposée aux séismes. En octobre 2011, 600 personnes ont péri dans la province de Van (est du pays) dans un tremblement de terre de magnitude 7,2.
En 1999, deux forts tremblements de terre avaient tué dans les 20.000 personnes dans le nord-ouest de la Turquie. La même année, un séisme de magnitude 5,9 avait fait 143 morts en Grèce.

Libé
Samedi 22 Juillet 2017

Lu 610 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs