Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux métros entrent en collision près de Washington : "Un événement à multiples victimes"




Le bilan de la collision entre une rame de métro à six wagons avec une autre rame et son déraillement près de Washington, à la limite de l'Etat du Maryland, s'est alourdi et passe de six à neuf morts, et blessant 70 voyageurs selon les autorités.
Trois nouveaux corps ont été localisés dans les carcasses dans la nuit de lundi à mardi.
Six personnes se trouvaient toujours dans une condition critique, selon le maire de la ville de Washington, Adrian Fenty, ce qui fait de la collision le pire accident sur le système de transport urbain de la capitale américaine.
L'une des personnes tuées est la conductrice du train. D'après les équipes de sauveteurs, douze personnes étaient blessées légèrement, et deux autres plus sérieusement touchées risquaient de mourir.
Le porte-parole des pompiers de Columbia, Alan Etter a précisé que les équipes de sauveteurs ont commencé à découper des wagons mélés des deux trains pour désincarcérer des victimes, en leur lançant des échelles métalliques. D'autres passagers ont été sérieusement blessés dans ce qu'il a décrit comme "un événement à multiples victimes", survenu à l'heure de pointe sur la ligne rouge, la plus fréquentée de l'agglomération. Elle circule sous terre mais est aérienne sur ce bout de ligne.
La porte-parole Taryn McNeil a précisé que la collision était survenue à 17h, heure locale, entre les stations Fort Totten et Takoma Park, sur le territoire du District de Columbia. Un train s'est arrêté et l'autre l'a percuté depuis l'arrière, d'après un responsable du métro.
Une passagère, l'infirmière Jodie Wickett, a raconté à CNN qu'elle était en train de passer un texto pour signaler que le train avait subi un choc quand elle a été projetée de son siège et s'est heurté la tête. Beaucoup de gens étaient en colère ou pleuraient, selon elle, mais il n'y a pas eu de cris.
"La situation était irréelle", a estimé Barry Student, un cycliste qui passait au-dessus du site sur un pont quand il a entendu le bruit de la collision, précisant qu'"il n'avait pas vu de panique".
Le directeur général du métro, John Catoe, a affirmé qu'au moins 60 personnes avaient pu être sorties des deux métros. "Je dirais toujours que le système est sécurisé, mais nous avons eu un incident", a-t-il déclaré.


AP
Mercredi 24 Juin 2009

Lu 196 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs