Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux matches à huis clos pour l’OCK

Haitam Bahja lourdement sanctionné




La Commission de discipline et de fair play relevant de la FRMF a infligé une sanction de deux matches à huis clos, prenant effet le 14 de ce mois, et une amende de 3500 dirhams à l’Olympique de Khouribga.
La sanction a été prise conformément à l’article 63 du Code disciplinaire et ce, suite au jet de projectiles causant à deux reprises, sans dommages physiques, l’arrêt du match OCK-WAC pour le compte de la seconde journée du championnat.
Le joueur du FUS, Adam Ennafati a écopé de 4 matches de suspension et d’une amende de 2000 DH pour comportement antisportif lors du match de championnat MAS-FUS.
Youssef Aguerdoum du DHJ a été suspendu, lui, pour un match pour cumul d’avertissements.
Pour cumul d’avertissements dans l’épreuve de Coupe du Trône, le sociétaire du CMD, Amine El Ghilane, manquera un match, au moment où l’entraîneur des gardiens de but du KAC, Abdelaziz Sibouss, a écopé de deux matches de suspension fermes et d’une amende de 1000 dirhams  pour comportement antisportif  lors du match WAC-KAC.
Quant à Haitam Bahja de l’Olympique de Safi, il a été sévèrement sanctionné suite à une agression sans lésion corporelle contre un adversaire et ce, lors du match des huitièmes de finale de la Coupe du Trône entre l’OCS et le MAS. Il a écopé donc d’une suspension automatique d’un match, d’une suspension de trois matches pour l’infraction commise, d’une suspension de quatre matches assortie d’un sursis de deux matches avec un délai d’épreuve de six mois et d’une suspension de deux matches fermes, en plus d’une amende de 3000 dirhams., lit-on dans le communiqué de la Commission centrale de discipline et de fair-play, rapporté par le site officiel de la Fédération : www.frmf.ma
Pour Haitam Bahja, la date de la sanction a pris effet le 9 de ce mois.
Par ailleurs, au sujet de la fermeture du stade de Bélvédère à Rabat, l’AS FAR a émis un communiqué relayé par la MAP dans lequel elle fait savoir que cette mesure a été prise suite à "un rapport des autorités locales mettant en exergue la non-conformité du stade aux normes de sécurité". Et d’ajouter que  « cette décision est indépendante de la volonté du Fath Union Sportive (FUS) », avant de conclure que « L'ASFAR a constamment placé au centre de ses préoccupations la collaboration étroite entre les associations sportives participant aux différentes compétitions nationales et en particulier le FUS, qui a toujours soutenu l'Association en mettant à sa disposition le stade de Belvédère pour disputer les rencontres à domicile ».

M.Bouarab
Samedi 19 Septembre 2015

Lu 594 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs