Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux jours après les attentats de Boston, les Etats-Unis plongent dans l’horreur

Une puissante explosion dans une usine d’engrais à Waco au Texas fait desn dizaines de morts




Deux jours après les attentats de Boston, les Etats-Unis plongent dans l’horreur
Une puissante explosion a eu lieu mercredi soir dans une usine d'engrais près de Waco (Texas, sud des Etats-Unis) soufflant de très nombreuses habitations alentour et faisant craindre plusieurs dizaines de morts.
L'explosion a envoyé une boule de feu d'une trentaine de mètres de large dans l'air. "C'est comme si une bombe nucléaire avait explosé", a déclaré sur CNN Tommy Muska, le maire de West, localité de quelque 2.500 personnes dans laquelle a eu lieu le drame.
L'explosion s'est produite mercredi peu avant 20H00 (01H00 GMT jeudi) dans l'usine West Fertilizer, a indiqué par téléphone à l'AFP le porte-parole des pompiers, Don Yeager. Il a précisé que son origine n'avait pas encore été déterminée mais qu'elle pourrait être due à de l'ammoniac.
"L'explosion était si puissante qu'elle a provoqué des incendies dans les bâtiments adjacents", a-t-il ajouté.
Ce drame intervient deux jours après l'attentat qui a été perpétré sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston (nord-est), et qui a fait trois morts et 180 blessés lundi.
Les médias américains ont avancé des bilans très variables pour l'explosion de West. La chaîne locale KWTX a évoqué le chiffre de 60 à 70 morts en citant le directeur des services d'urgence de West, au nord de Waco, George Smith.
Interrogé au cours d'un point de presse sur ce chiffre, D. L. Wilson, porte-parole de la Sécurité publique du Texas, a répondu: "Je ne peux ni confirmer ni démentir". "Il y a des morts. Le nombre n'est pas définitif. Il pourrait augmenter rapidement. Les recherches sont en cours".
"Les pompiers ne luttent pas contre le feu pour le moment... Ils sont sur la zone mais ils ne peuvent s'approcher en raison des fumées toxiques qui s'échappent", a-t-il expliqué.
Les blessés ont été conduits vers différents hôpitaux de la région. Selon les médias locaux, les fenêtres d'habitations voisines ont volé en éclats, à cause du souffle de la déflagration. De nombreux témoins ont raconté l'extrême violence de l'explosion.
Coïncidence ou s’agit-il d’un accident? Il semblerait que l’on penche vers cette dernière thèse. Mais il est important de souligner que  vendredi (le 19 avril) marque le 20e anniversaire de la fin du siège d'une secte à Waco, au Texas, qui avait coûté la vie à 76 personnes.
Et ce sera aussi la commémoration de l'attentat d'Oklahoma City, qui avait vu un sympathisant du Mouvement des miliciens, une organisation d'extrême droite, tuer à l'explosif 168 personnes dans un immeuble du gouvernement fédéral, le 19 avril 1995.

Libé
Vendredi 19 Avril 2013

Lu 359 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs