Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux bijoutiers grièvement blessés par balle : Coups de feu en plein Casablanca




Deux bijoutiers grièvement blessés par balle : Coups de feu en plein Casablanca
A la hollywoodienne, un vol à main armée a eu lieu hier à 8h55, devant l’administration régionale des impôts à Casablanca. Deux individus armés de pistolets ont ouvert le feu sur deux hommes dont l’un portait une mallette remplie d’or. Selon des témoins sur place, «l’opération a duré quelques minutes à la sortie de deux bijoutiers de ladite administration après y avoir effectué le poinçonnage de leur or». «Une opération qu’ils ont toujours effectuée sans jamais être agressés. Ils avaient l’habitude de garer leur voiture dans le parking du parc, mais cette fois-ci, ils l’ont garée juste en face de l’administration des douanes et impôts indirects», précise un gardien de voiture.
D’après un témoin qui aurait assisté à l’agression, «les deux agresseurs, à bord d’une grande moto, venant de la place Mohammed V, ont tiré en premier lieu sur le plus jeune des deux bijoutiers, vêtu d’un jean et d’un pull-over  blanc, le blessant au bas du dos, avant de tirer une seconde fois sur le plus âgé d’entre eux qui tenait la mallette remplie d’or. Celui-ci, vêtu d’une chemise beige rayée et d’un jean, portant une casquette beige et chaussant des sandales, n’a pas lâché la mallette qu’il a serrée contre lui malgré la douleur de la balle qui s’est logée dans son épaule gauche».
Un autre témoin nous a déclaré que ce dernier «a tenté de regagner sa voiture, une Dacia noire, avant de s’écrouler par terre». A cet instant précis, «l’un des agresseurs s’est précité vers lui et a tiré deux coups de feu. Les deux balles se sont logées respectivement dans la portière d’une voiture de service garée sur le trottoir et au dos de la victime qui a fini par lâcher la mallette» a raconté un autre témoin avant d’ajouter que «les deux agresseurs ont pris la poudre d’escampette laissant derrière eux deux victimes gisant au sol et des témoins abasourdis».
A peine sorti de l’administration où il a tardé pour accomplir les formalités douanières d’usage, «l’accompagnateur des deux victimes, un quadragénaire qui portait des lunettes, un jean, un pull vert et une casquette noire, a tenté d’appeler l’entreprise qui emploie les deux victimes. Et comme il n’avait pas de solde, il a emprunté le téléphone d’un témoin pour demander à son interlocuteur de le rappeler sur le GSM de Othmane (le jeune homme blessé).», poursuit notre témoin. Et de conclure : «Les secours et les policiers sont arrivés sur place dix minutes plus tard. Les deux victimes ont été transportées à l’hôpital». Selon un officier de police rencontré sur les lieux de l’agression, «la victime blessée au dos à deux reprises est arrivée à l’hôpital dans un état grave.»  
Au moment où nous mettions sous presse, aucune déclaration officielle n’a été faite concernant l’état de santé des deux victimes. La quantité d’or volée n’a pas été rendue publique. Une enquête est diligentée par les différents services de police pour élucider les dessous de cette affaire.
Le même jour, deux individus masqués à bord d’une moto ont attaqué un client de l’une des agences de la Banque populaire, au Boulevard Skikida à Laâyoune. L’agression a eu lieu vers midi, soit trois heures après l’attaque à main armée qui a eu lieu à Casablanca. Selon des sources concordantes, la victime s’apprêtait à entrer dans ladite agence pour verser une importante somme d’argent dans le compte de son père, homme d’affaires de la ville, quand les deux individus l’ont agressé.  Une enquête est ouverte par les services de la police judiciaire suite à la plainte de la victime qui, selon les mêmes sources, aurait donné aux enquêteurs un signalement de ses agresseurs.

Rida ADDAM
Mardi 2 Août 2011

Lu 786 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs