Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux attentats meurtriers dans une ville à majorité kurde en Syrie




Deux attentats meurtriers ont secoué mercredi matin la ville syrienne de Qamichli (nord-est), à majorité kurde, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) faisant état de morts et de blessés.
La télévision nationale syrienne a elle parlé d'un attentat au véhicule piégé suivi d'un autre perpétré à l'aide d'une moto piégée, l'agence officielle Sana évoquant un "attentat terroriste" ayant fait un mort et 50 blessés dans cette ville proche de la frontière turque.
"Deux grosses explosions successives ont secoué la partie ouest de la ville de Qamichli que contrôlent des combattants kurdes", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, faisant état de "dizaines de morts et de blessés" mais sans donner un bilan précis.
Selon l'Observatoire, les deux attentats ont eu lieu près de l'organe chargé des affaires de "Défense" au sein de l'administration autonome établie par les Kurdes, dans un secteur qui abrite de nombreux organismes -notamment sécuritaires- de l'administration autonome kurde.
L'agence Sana indique de son côté que "l'attentat terroriste à la voiture piégée avait fait un mort et 50 blessés, selon un bilan préliminaire, sur une route (...) à l'extrémité occidentale de la ville de Qamichli".
La majorité de la province de Hassaké (nord-est), dont fait partie Qamichli, est contrôlée par les forces kurdes qui y ont établi une "administration autonome".
L'armée et ses supplétifs contrôlent l'aéroport et certains quartiers de Qamichli. Le reste de la province de Hassaké est aux mains des Unités de protection du peuple kurde (YPG, principale force militaire kurde), qui ont annoncé en mars la création d'une zone "autonome" dans le nord et le nord-est de la Syrie.
Les combattants kurdes sont à la pointe du combat contre le groupe extrémiste Etat islamique (EI) et ont remporté plusieurs victoires dans le nord et l'est de la Syrie mais les jihadistes ont répliqué par une série d'attaques suicide.

Libé
Jeudi 28 Juillet 2016

Lu 577 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs