Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux ans de prison ferme requis contre l'acteur Samy Naceri




Une peine de cinq ans d'emprisonnement, dont trois avec sursis, a été requise mardi contre l'acteur Samy Naceri, poursuivi pour avoir agressé un homme à l'arme blanche en janvier 2009 à Paris et menacé de mort son ex-compagne.
Le jugement a été mis en délibéré au 28 avril.
A la barre, l'acteur a dit regretter son "geste, un geste fou", l'expliquant par une rupture conflictuelle avec son ancienne petite amie. Celle-ci, après une altercation, avait appelé un ami pour faire peur à l'acteur.
L'homme sera blessé à la gorge par un coup de couteau entaillant plus de 10 cm. A la barre, Samy Naceri explique avoir cru voir la victime sortir une arme.
"Je n’ai pas fait le traître, il était à côté de moi, il a fait l'homme, moi aussi", a-t-il déclaré. De son côté, Nadal Si-Yahia, la victime, a affirmé que l'acteur l'avait regardé à terre "comme s'il voulait finir le travail".
La vedette de "Taxi" assure avoir été mis au ban de la profession en raison de ses rendez-vous fréquents avec la justice. Seuls Alexandre Arcady et Claude Lelouch voudraient le faire tourner, explique-t-il.
Son avocat, qui a plaidé la relaxe pour les menaces de mort réitérées, s'en est rapporté au tribunal quant à la peine, rappelant que son client avait "exprimé des regrets, plus fort que des excuses et plus sincères".
L'acteur a dit s'être retiré dans le Sud, vivre depuis deux ans et demi avec une nouvelle compagne qui l'a accompagné "dans la douleur, la maladie, à la limite de la mort", a-t-il plaidé.
Il assure au tribunal ne plus avoir pris de drogue ni d'alcool depuis des mois. "Je ne fume même plus la cigarette".
Le procureur a requis une peine de cinq ans dont trois avec sursis. Les deux années d'emprisonnement ferme peuvent être aménagées par un juge d'application des peines, a-t-il expliqué. Samy Naceri a effectué six mois de détention provisoire dans ce dossier.
Le procureur a mis en avant "la volonté certaine et réelle de réinsertion" de Samy Naceri pour justifier ses réquisitions qui peuvent paraître clémentes. Le juge d'application des peines qui le suit pour une autre affaire a fait savoir au tribunal que l'acteur "respecte à la lettre" ses obligations, se disant défavorable à une réincarcération.
L'acteur, en récidive légale, encourt une peine plancher de trois ans ferme. Et dix ans maximum.
Le tribunal a rappelé que Samy Naceri avait été condamné à 13 reprises. Les avocats des deux parties civiles ont demandé réparation des préjudices subis.

AP
Vendredi 18 Mars 2011

Lu 422 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs