Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux Casques bleus tués dans une attaque à Kidal au Mali


L'UE déterminée à soutenir le Sahel et le lac Tchad dans la lutte contre le terrorisme



Deux Casques bleus de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) ont été tués et trente autres blessés vendredi lors de l'attaque du camp de la Minusma à Kidal (nord-est) par des jihadistes, a appris l'AFP de sources au sein de la force de l'ONU.
 Cette attaque survient une semaine après celle, revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a visé une base de policiers nigérians de la Minusma installée dans un ancien hôtel à Tombouctou (nord-ouest), coûtant la vie à un militaire malien, ainsi qu'à au moins quatre assaillants, selon les autorités maliennes.
 "Notre camp à Kidal a été attaqué ce vendredi tôt le matin par des terroristes. Nous avons riposté, mais deux Casques bleus ont été tués, et 30 autres blessés", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire au sein de la Minusma.
 Les "terroristes ont attaqué à l'aide de roquettes. Il y a au moins deux heures d'échanges de coups de feu", a indiqué cette source. Confirmant l'information, un militaire guinéen de la Minusma a précisé à l'AFP que les Casques bleus tués appartenaient à ce contingent.
 Parmi les trente blessés, "sept sont dans un état grave", a ajouté le militaire guinéen de la Minusma.
 La Minusma, déployée depuis juillet 2013, est la mission de maintien de la paix de l'ONU la plus coûteuse en vies humaines depuis la Somalie en 1993-1995.
 Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda après la déroute de l'armée face à la rébellion à dominante touareg, d'abord alliée à ces groupes qui l'ont ensuite évincée.
 Ces groupes jihadistes ont été dispersés et en grande partie chassés du nord à la suite du lancement en janvier 2013, à l'initiative de la France, d'une intervention militaire internationale qui se poursuit.
 Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, malgré la signature en mai-juin d'un accord de paix entre le gouvernement et l'ex-rébellion.
Par ailleurs, la porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ray, a affirmé  que l'Union européenne reste engagée à soutenir les pays de la région du Sahel et du lac Tchad dans leurs efforts de lutte contre la violence et le terrorisme.
 La sécurité et la lutte contre le terrorisme seront à nouveau en bonne place à l'ordre du jour du prochain dialogue ministériel UE-Nigeria prévu mi-mars, a affirmé la porte-parole dans une déclaration de presse.
 Mme Ray a en outre exprimé l'entière solidarité de l'UE avec le gouvernement et le peuple nigérians dans leur lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes, à la suite du double attentat-suicide perpétré mardi par deux femmes kamikazes dans un camp de déplacés dans le nord-est du Nigeria.   ''Cette attaque, qui a visé un camp de déplacés accueillant quelque 50.000 personnes et fait au moins 58 morts, intervient 10 jours seulement après les violences commises dans le nord-est du Nigeria et le sud du Tchad'', a-t-elle déploré.
 Les camps doivent rester un lieu de refuge et de protection et le ciblage de personnes innocentes est 'inacceptable'', a souligné la porte-parole.

 

Libé
Samedi 13 Février 2016

Lu 265 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs