Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuil national suite aux glissements de terrain : La Chine pleure ses morts




Une semaine après les coulées de boue dévastatrices qui ont fait au moins 1.248 morts à Zhouqu (nord-ouest), la Chine s'est arrêtée hier pour une journée de deuil national en hommage aux victimes.
Une cérémonie s'est déroulée à Zhouqu, retransmise en direct à la télévision. A 10h du matin, une sirène a retenti dans cette ville dévastée de la province du Gansu, où quelque 5.000 secouristes et habitants ont observé une minute de silence.
La télévision d'Etat a aussi montré des mineurs du nord de la Chine et des employés des chemins de fer qui se recueillaient au même moment à la mémoire des victimes.
Dans tout le pays, cinémas et salles de karaoké avaient fermé et les concerts étaient annulés, ainsi que les représentations publiques sur le site de l'Exposition universelle de Shanghaï.
A Pékin, le drapeau chinois géant flottant sur la place Tiananmen a été mis en berne, comme sur tous les édifices publics et les représentations chinoises à l'étranger. Les sites Internet se sont parés de noir.
Au moins 1.248 personnes, selon le dernier bilan officiel publié hier, ont été tuées par des coulées de boue et des éboulements dus aux pluies diluviennes qui ont frappé Zhouqu le 8 août. Au moins 496 personnes sont toujours portées disparues.
Des la fin de la cérémonie du souvenir, les soldats et secouristes ont immédiatement repris le travail, dégageant les débris charriés par le fleuve Baïlong en crue, qui traverse la ville, alors que la météo prévoit de nouvelles pluies, de mardi à jeudi. Un tiers de la ville reste sous les eaux. Selon le ministère des Affaires civiles, au moins 45.000 personnes ont été évacuées.
Ce deuil national était le troisième décrété suite à une catastrophe naturelle en deux ans en Chine. Après le séisme de 2008 au Sichuan, qui avait fait près de 90.000 morts, Pékin avait décrété trois jours de deuil. Une autre journée de deuil a suivi le séisme d'avril dernier au Qinghaï (2.698 morts). AP


Libé
Lundi 16 Août 2010

Lu 209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs