Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Détails exclusifs sur le drame de la pharmacienne assassinée à Rabat : Crime passionnel ou crime tout court ?




Détails exclusifs sur le drame de la pharmacienne assassinée à Rabat : Crime passionnel ou crime tout court ?
Beaucoup se sont interrogés sur les mobiles du meurtre de la pharmacienne du quartier Youssoufia doublé du suicide du tueur qui n’est autre que l’ex-mari de la victime contrairement à ce qu’on a annoncé au moment du drame. Certes l’enquête est en cours, mais il n’en reste pas moins que certains éléments indiquent que dans cette affaire la préméditation est  prouvée d’autant plus que le tueur est arrivé avec son fusil de chasse et selon les témoignages des employés, il semblait décidé et ferme.
Des proches de la défunte ont pu dévoiler à «Libé» que le couple avait divorcé voilà bientôt 6 mois. Une séparation pour laquelle la défunte a bataillé pendant longtemps devant les tribunaux avant d’avoir gain de cause. Le suicidé apparemment était contre ce divorce et a tout fait  pour que la désunion ne se fasse pas. Il avait beau supplier à travers des amis et des membres de la famille pour que le couple soit réuni de nouveau mais en vain. La victime refusait catégoriquement d’envisager un retour à la vie conjugale avec son ex-mari qui était architecte et non ingénieur comme ont déclaré nos sources proches du couple. Ce qui privilégie la piste du crime passionnel. L’architecte ayant été assuré que son ex-femme ne serait plus sienne et n’ayant pas accepté la rupture, il aurait décidé de la tuer et de se suicider.
Généralement le crime passionnel qu’on appelle chez nous crime d’honneur aussi est un meurtre ou une tentative de meurtre dont le mobile est la passion ou la jalousie amoureuse ou encore la certitude d’être trompé par l’autre. On nous a fait savoir que le couple a, au début, vécu à Agadir mais que la femme a décidé de rentrer sur Rabat, ce qui a entraîné un différend entre le mari et son épouse.
La pharmacienne et l’architecte ont vécu plus de 20 ans ensemble puisqu’ils ont deux enfants, une fille d’une vingtaine d’années et un garçon de 24 ans. Tous les deux, selon l’entourage du couple, poursuivent leurs études à l’étranger et sont d’excellents élèves.
Alors s’agit-il d’un crime passionnel ou d’un crime tout court dont le mobile pourrait être les intérêts des uns et des autres? Difficile à dire, car les deux époux ne sont plus de ce monde mais l’enquête pourrait élucider ce mystère puisque la police détient certainement des éléments qu’on ignore pour le moment.

KAMAL MOUNTASSIR
Mercredi 3 Octobre 2012

Lu 3070 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs