Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Destruction d’une tonne de produits impropres à la consommation au niveau national




Un total de 512 tonnes de produits impropres à la consommation ont été saisies et détruites au niveau national, au cours du mois de mai 2016, a annoncé l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).
Il s'agit notamment de 242 tonnes de viandes rouges, de 87,5 tonnes de fruits secs, de 70 tonnes de produits de la pêche, de 55 tonnes de viandes blanches, de 15 tonnes de conserves végétales, de 3.863 unités d’œufs de consommation et autres, a précisé l’ONSSA dans un communiqué.
Au niveau du marché local, les inspecteurs de l’ONSSA ont réalisé 6.776 visites de contrôle sur le terrain dont 2.606 en commissions provinciales et préfectorales. Ces investigations ont abouti au contrôle de 86.244 tonnes de produits alimentaires, rapporte la MAP.
A l’importation, il a été procédé au contrôle de 888.269 tonnes de divers produits alimentaires d’origines animale et végétale. A l’issue de ces contrôles, 3.285 certificats d’admission ont été délivrés et 480 tonnes de produits alimentaires ont été refoulées pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur, relève le communiqué.
A l’exportation, 163.328 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et 7.917 certificats sanitaires et phytosanitaires ont été délivrés.
Par ailleurs, les services de l’ONSSA ont délivré 81 agréments et autorisations sanitaires aux établissements et entreprises alimentaires, soit un total de 4.515 agréments et autorisations dont 495 entrepôts de stockage des produits alimentaires et réalisé 351 visites sanitaires pour la vérification du maintien des exigences sanitaires dans les établissements déjà agréés et autorisés par l’ONSSA et 2.144 inspections lors des opérations de certification ou d’enquête sanitaire.
Selon la même source, les services de l’ONSSA ont délivré 2.956 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des denrées périssables et 36 agréments ATP pour le transport international, procédé au retrait de l’agrément sanitaire pour 3 établissements des produits de la pêche et à la suspension de 3 agréments sanitaires d’établissements de produits animaux et d’origine animale et proposé la fermeture d’un établissement de production de confiture ne disposant pas d’agrément sur le plan sanitaire et opérant dans de mauvaises conditions d’hygiène.
Il est à noter que depuis le début de l’année 2016, les contrôles ont porté sur 5,1 millions de tonnes à l’importation, 1,6 million de tonnes à l’exportation et 906.000 tonnes au niveau du marché local.

Jeudi 16 Juin 2016

Lu 571 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs