Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des tricheurs qualifiés et des entremetteuses reconnues pour donner un goût aux listes PJD




Amine Boukhobza ne fait plus dans la propagande. Pour une fois, il adopte un franc-parler rare. Membre du conseil national et leader charismatique des islamistes dans le Nord du Royaume, il est déterminé à dévoiler les gesticulations de ses frères dans la ville de Tétouan. Ses vidéos se suivent et se ressemblent. Il a choisi les réseaux sociaux pour dire aux siens leurs quatre vérités... et en face. Depuis la fin des élections communales, ce fondateur du PJD dans la ville de la Colombe blanche ne cesse de fustiger ses frères.
Dans une quatrième vidéo, il y accuse les responsables du parti d’avoir incorporé «des entremetteuses et des fraudeurs» dans la liste électorale du parti, lors des élections du 4 septembre dernier. Il assure que l’actuel maire de Tétouan aurait défendu, autant que faire se peut, une femme connue pour ses pratiques immorales et ayant même été expulsée par les habitants d’un quartier de la ville. «Cette femme, dit-il, avait été même expulsée par les habitants de son quartier pour des actes contraires à la bienséance et à la morale publique ».
Il ne fronce pas les sourcils et se dit même prêt à apporter tous les éclaircissements nécessaires au cas où une enquête judiciaire serait menée sur cette affaire. Il va très loin en déclarant que les victimes de « cette entremetteuse » sont connues.
Il n’a pas omis de remettre en cause l’attitude de ses frères au sein de la direction du parti et qui sont restés sans réaction, selon lui,  face à cette situation. Il s’est même interrogé sur «les circonstances dans lesquelles  l’actuel maire a convaincu les dirigeants du parti». Boukhobza ne semble pas se contenter de cette vidéo, il a promis de revenir sur d’autres affaires dévoilant le vrai visage de ses frères.
Face à cette liberté de ton rare chez les frères du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane aurait décidé de suspendre toutes les responsabilités régionales et nationales d’Amine Boukhobza, l’une des figures charismatiques du PJD dans le Nord du Royaume.

Mustapha Elouizi
Mardi 10 Novembre 2015

Lu 890 fois


1.Posté par Aziz le 09/11/2015 19:01
Est ce le fait de dénoncer des pratiques plus que contestables de la part de certains membres du PJD qui vous incite à publier cet article ou est ce le plaisir procuré par le fait que cet adversaire de l'USFP lave son linge sale en public?

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs