Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des traces de pas révèlent l'instinct grégaire des tyrannosaures




Des traces de pas révèlent l'instinct grégaire des tyrannosaures
Des empreintes de pas fossilisées de tyrannosaures allant dans la même direction et découvertes dans l'Ouest canadien tendent à prouver que cette espèce carnivore de dinosaures avait l'instinct grégaire, selon une étude scientifique.
C'est la première fois que des empreintes de plusieurs tyrannosaures à proximité les unes des autres sont mises au jour, notent les auteurs de cette étude publiée par l'éditeur en ligne PLOS One. 
Les empreintes de pas parallèles à trois doigts ont été découvertes aux abords d'une falaise près de Tumbler Ridge (Colombie-Britannique, ouest du Canada). "Elles montrent que ces trois animaux se déplaçaient ensemble en allant dans la même direction", a expliqué jeudi Richard McCrea du Centre de recherche paléontologique qui a mené les fouilles.
Jusqu'à présent, seules des traces isolées de tyrannosaures avaient été découvertes au Canada, aux Etats-Unis ou encore en Mongolie.
Les scientifiques estiment que "les similitudes dans la profondeur et la préservation" de ces traces de pas sont la preuve qu'elles ont été laissées par des animaux "marchant en même temps dans la même direction".
Les empreintes ont été découvertes par un guide local en 2011 dans un terrain boueux il y a environ 70 millions d'années, selon les scientifiques qui notent des relevés d'empreintes montrant des tyrannosaures se déplaçant vers le sud-est dans une bande de 8,50 mètres de large.
Les fouilles toujours en cours ont permis de mettre au jour sept empreintes au total, qui auraient été préservées après avoir été recouvertes de cendres issues d'une éruption volcanique pour ensuite réapparaître avec l'érosion de la falaise.
Selon les scientifiques, les empreintes de pas, d'environ 50 centimètres chacune, sont celles d'animaux d'âge adulte et de tailles différentes. 
Dans leur déplacement, avec les membres très rapprochés, "une faible rotation du pied", et avec "une amplitude de leur foulée de l'ordre de quatre mètres", a estimé Richard McCrea en estimant que cette découverte allait permettre de consolider des hypothèses crédibles sur le mode de déplacement de cette espèce.
Ces tyrannosaures seraient antérieurs à la famille des tyrannosaures Rex, sachant que des animaux de cette espèce comme le Dasplétosaure (lézard effrayant) vivaient en Amérique du nord.

Libé
Mardi 5 Août 2014

Lu 13 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs