Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des rythmes d'ici et d'ailleurs s'invitent à Asilah




A l’instar des autres arts, la musique s'invite au Moussem culturel international d'Assilah avec un programme varié répondant aux différents goûts des spectateurs, venus nombreux passer un moment de fête et de plaisir aux rythmes d'ici et d'ailleurs. Après des débats sérieux, qui sont revenus sur une actualité brûlante, amère  parfois, la 37ème édition du Moussem culturel international d'Assilah, qui se poursuit jusqu’au 9 août courant, s'est  offert une pause musicale, au grand bouheur des visiteurs. Au cours de la semaine dernière, Azellachis et visiteurs de la ville, qui se font de plus en plus nombreux, ont vécu à l'amphithéâtre de la bibliothèque prince Bandar Bin Sultan, une belle soirée avec Saloua Chadaoui accompagnée par l'orchestre Hilal de Tétouan. Le chanteur est accompagné du oud, l'orchestre joue du mirwâs, petit tambour cylindrique à deux peaux, du violon, du qanoun et de la frappe des mains, keffafa. L'ensemble est parfois animé par la danse zaffân. C'est un peu l'ambiance créée lors de ce concert et rapportée par la MAP.
Les groupes ne sont pas en reste, puisque le festival a fait la part belle à l'Orchestre Mohammed Larbi Temsamani du Conservatoire de musique de Tétouan, qui a enchanté le public.
L'orchestre a gratifié, mardi dernier, l'assistance d'un spectacle mémorable de musique andalouse et de chant du Madih et du Samâa. Le moussem a également offert une occasion aux jeunes talents, avec un concert, jeudi dernier, du trio Zaïlachis Oussama, Ayan et Zailachi qui ont donné une interprétation sans égale des chants classiques et traditionnels. La grande artiste Ihsan Rmiki a, pour sa part, transporté le public, vendredi dernier, vers un monde de romance. Chaque chanson interprétée par cette artiste est un univers fait de sensations, de couleurs, d'odeurs et de passions ancrées dans la richesse de son monde intérieur. Ainsi, elle a participé au moussem avec le groupe "Zaman Al Wasl", dirigé par Thami Belhouat et composé de musiciens réputés.
C'est par des chants soufis et des illuminations spirituelles en hommage à l'esprit de l'amour suprême, représenté par le groupe, "Ahl Assilah", que le public sera émerveillé dimanche.
Le groupe musical féminin de "Rhoul El Bakkali" se produira mardi, pour faire voyager le public dans l'héritage du soufisme, qui est la Hadra Chefchaounia.  Les amoureux du Gharnati, Melhoun, Sahraoui, Andaloussi et autres délices du pays, seront bien servis par trois musiciens passionnés du groupe "Oud Caravan rio". Issus du "background", influences et styles tout à fait distincts, ces musiciens viennent proposer des compositions originales, puisant leurs sonorités dans les différentes régions du Maroc.

Libé
Samedi 1 Août 2015

Lu 389 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs