Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des résultats semestriels appréciables : La Banque populaire publie ses comptes




Performances appréciables, assise financière solide, croissance des activités de la banque de financement et d’investissement, poursuite d’une dynamique commerciale et renforcement du positionnement du groupe… Tels sont les termes que l’on retrouve dans le bilan de ce premier semestre du Groupe banque centrale populaire.
Des résultats globalement positifs et dont les principaux éléments ont été présentés lors d’un point de presse tenu vendredi 16 au siège du Groupe et animé par son président Mohamed Benchaaboun. A la lecture de ce bilan semestriel, il ressort que  le Groupe banque centrale populaire  est parvenu à renforcer ses résultats à un niveau appréciable, grâce notamment à une performance commerciale de l’ensemble de ses métiers.  En effet, au terme du premier semestre 2011, le résultat net part du Groupe a doublé par rapport à juin 2008, enregistrant ainsi un bon de 26%, soit 966 millions de DH. Alors que les fonds propres se sont établis à 22,2 milliards de DH pour une rentabilité de 14,4%.
Autre évolution tout aussi appréciable, celle des dépôts  de la clientèle qui ont affiché une progression de 5,6% par rapport à fin 2010 pour s’établir à 177 milliards de DH. Cette performance permet à l’institution bancaire, qui compte 980 agences et 340 points de contacts pour 1140 guichets automatiques,  de consolider sa position de leader en termes de parts de marché : 28,4%, soit une évolution de 142 points de base.
La croissance des activités de la banque de financement et d’investissement a aussi contribué à cet embonpoint de la banque à travers notamment divers projets qu’elle finance et sa politique d’accompagnement des entreprises à l’international et ses interventions sur le marché de capitaux.
Dans ce registre, on notera une progression de 8,6% du résultat des activités de marché, soit 556 millions de DH.
Autre chiffre à retenir, celui des dépôts des Marocains du monde qui s’est apprécié de 3,1%, soit 69,8 milliards de DH et gagne 53,38% de parts de marché. «Une telle performance est particulièrement portée par la diversification des canaux de transfert et les services de proximité offerts à notre clientèle à l’étranger», a souligné le top management du Groupe au cours de cette rencontre.
Soulignons que le comité directeur du Crédit populaire du Maroc et le Conseil d’administration de Banque centrale populaire s’étaient réunis trois jours plus tôt sous la présidence de Mohamed Benchaaboun, pour justement examiner l’évolution de l’activité de cette institution.

ALAIN BOUITHY
Samedi 17 Septembre 2011

Lu 416 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs