Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des relations économiques maroco-russes promises à un avenir florissant




Les relations économiques entre le Maroc et la Russie sont promises à un avenir florissant, à l’image de leurs liens solides qui s’affirment par une volonté partagée de les consolider dans tous les domaines d’intérêt commun.
Les échanges commerciaux entre les deux pays ont enregistré ces dernières années un réel essor avec un volume qui se chiffre à 2,5 milliards de dollars par an, ce qui fait du Maroc le deuxième partenaire commercial de la Russie en Afrique et dans le monde arabe.
Le commerce bilatéral s’est soldé à 18,06 MMDH en 2014 (dont 16,33 MMDH à l’import et seulement 1,74 MMDH à l’export), selon l’Office des changes.
Les exportations marocaines vers le marché russe des produits agroalimentaires représentent 97% du volume total alors que le Maroc importe de Russie à hauteur de 78% de pétrole brut.
Au total, les échanges commerciaux dans le domaine des produits agroalimentaires en 2014 se sont élevés à 2,6 milliards de dirhams.
Il convient de noter, à ce propos, la participation remarquable et remarquée du Maroc à la dernière édition de la Foire internationale des produits alimentaires “World Food Moscow” qui a permis aux entreprises marocaines de renforcer leur présence sur le plus grand marché de l’Europe de l’Est dans le domaine des produits agricoles et halieutiques et aussi de nouer des partenariats avec les opérateurs russes. Autre événement d’envergure dédié à la promotion des échanges entre les deux pays, la 2ème édition de l’opération de promotion des produits marocains en Russie et le grand Festival du Maroc en Russie, organisé en novembre dernier à Moscou, à l’initiative du Centre marocain de promotion des exportations “Maroc Export”.
Une opération B to C (Business to consumer) de référencement des produits marocains dans les secteurs du textile et de l’agroalimentaire a permis de faire découvrir les produits marocains exposés et vendus pendant deux semaines directement au consommateur russe.
Dans cette même perspective visant à resserrer les liens de partenariat et des échanges commerciaux bilatéraux, on rappelle aussi le succès de nombreuses visites effectuées en Russie par un groupe d’industriels et d’exportateurs marocains pour explorer les opportunités d’investissement et de partenariat avec les opérateurs russes.
La Russie figure parmi les partenaires privilégiés du Maroc et les marchés prioritaires à cibler. Les multiples visites de haut niveau des secteurs public-privé, l’organisation du 1er Forum économique maroco-russe en 2014 et le grand Festival du Maroc en Russie témoignent de la volonté du Maroc de consolider davantage ses acquis en préservant ses parts de marché et en renforçant son positionnement à travers la diversification de son offre exportable.  Cet intérêt grandissant pour le marché russe s’illustre également par l’ouverture, il y a quatre ans, d’une ligne maritime reliant Agadir à St-Pétersbourg, port de liaison stratégique entre l’Europe et l’Afrique.
Dans le domaine touristique, le Maroc, en tant que destination du tourisme de qualité, aspire à attirer 200.000 touristes russes chaque année.
Selon l’Observatoire du tourisme, 96% des touristes russes ont une appréciation positive de leurs séjours au Maroc. La qualité et la diversité de l’offre de loisirs et d’animation, le confort de l’hébergement et la signalisation des sites sont les facteurs qui apparaissent en tête de liste en matière de satisfaction chez ces touristes. Le nombre de touristes russes est passé de 8.670 en 2005 à 23.353 en 2015, soit un taux de croissance annuel moyen (TCAM) de 10,42%.
Sur le volet de la pêche, le Royaume, conscient de la nécessité de donner un nouveau souffle à la coopération Maroc-Russie dans ce secteur porteur, a réussi, après la tenue de plusieurs rounds de discussions, à conclure avec la Russie un nouvel accord de coopération d’une durée de quatre ans, le sixième du genre depuis 1992.
Suite à cet accord, il a été convenu de permettre à une flotte de 10 navires russes de reprendre ses activités de pêche dans les eaux marocaines, alors que les armateurs russes s’acquittent d’une contrepartie financière représentant le droit d’accès à la ressource.
Cette compensation financière annuelle, instaurée pour la première fois en 2011, a été augmentée à hauteur de 100% en ce qui concerne l’accès à la ressource et de 40% en ce qui concerne les captures.

 

Mardi 15 Mars 2016

Lu 591 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs