Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des recommandations marocaines adoptées par le Forum international de Kinshasa




Des recommandations marocaines adoptées  par le Forum international de Kinshasa
Des recommandations proposées par le représentant du Maroc au Forum international de Haut niveau sur la réforme et la modernisation de l'administration publique, qui s'est déroulé à Kinshasa, ont été adoptées par les participants à ces assises, a-t-on appris lundi dernier, dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC).
La première recommandation marocaine adoptée porte sur le renforcement de la coopération Sud-Sud dans la mise en place de réformes et le partage soutenu des expériences réussies avec les autres pays d'Afrique et d'ailleurs, tandis que la seconde plaide pour l'échange et le partage fructueux entre les pays du continent, l'instauration de bonnes pratiques et la proposition de pistes de solution et d'adaptation. Les autres recommandations, entérinées lors de la séance de clôture de ce Forum, présidée par le Premier ministre congolais, Augustin Matata Pogno, concernent notamment l'élaboration d'une feuille de route de leur mise en œuvre sous forme d'un programme d'actions prioritaires qui s'inspire des orientations de la modernité, tout en appelant les partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur soutien pour qu'elles soient concrétisées.
Elles préconisent également le renforcement des capacités opérationnelles de l'Ecole nationale d'administration en RDC en ce qui concerne son statut et son fonctionnement, particulièrement l'amélioration des programmes de formation et la généralisation de l'utilisation efficiente des technologies de l'information et de la communication au sein de l'administration publique.
La mise en place d'un mécanisme efficace et durable de protection sociale, à travers notamment la création d'une Caisse de retraite et d'une mutuelle d'assurance maladie pour les fonctionnaires et agents de l'Etat congolais, et l'octroi de facilités de reconversion professionnelle à ceux qui quittent la fonction publique, ainsi que la promotion d'une administration publique de proximité, grâce à la création de guichets uniques, font aussi partie des recommandations.
Il s'agit, de même, du renforcement de la transparence et de l'efficience des services publics à travers la simplification des procédures administratives et la mise en place d'une administration ouverte, outre la promotion du dialogue social permanent avec les partenaires sociaux, dont les syndicats.
Lors de la séance d'ouverture de ce Forum, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration, Mohamed Moubdi, a affirmé que le Maroc ne ménagera aucun effort et est entièrement disposé à mettre son expérience en matière d'administration publique au profit des pays africains dans le but de leur permettre de tirer profit de son expertise et de son savoir-faire dans ce domaine. 

Jeudi 9 Octobre 2014

Lu 280 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs