Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des pluies torrentielles s’abattent sur la capitale des Zayanes : Une femme tuée et 141 maisons inondées à Khénifra




Des pluies torrentielles s’abattent sur la capitale des Zayanes : Une femme tuée et 141 maisons inondées à Khénifra
Khénifra aura vécu mercredi en fin d’après-midi un véritable déluge. Des pluies torrentielles subites accompagnées de grêle se sont abattues sur la ville, causant la mort d’une femme d’une quarantaine d’années et la submersion de plusieurs maisons qui longent l’Oued Oum Erbia qui est monté à des niveaux très inquiétants.
Si la principale cause de cette nouvelle catastrophe reste les pluies diluviennes, il n’en demeure pas moins que la vétusté de l’infrastructure  qui sévit toujours en dépit de la fameuse mise à niveau a aggravé la situation. La zone montagneuse où se trouve la ville connaît souvent des orages de ce genre en cette période mais jamais l’infrastructure n’a été prise en considération par les gestionnaires de cette ville.
Le spectacle était désolant à l’approche de la rupture du jeûne. Rues, ruelles et grandes artères étaient boueuses et empêchaient tout déplacement. Le réseau d’assainissement pour lequel on a dépensé des milliards était bloqué et plusieurs citoyens se sont retrouvés dans la rue à cause de leurs maisons inondées. La plupart ont pris le Ftour chez des parents ou des amis.
Selon certaines sources fiables, une quinzaine de locaux commerciaux ont été, en outre, touchés, ajoutant que les logements submergés sont situés notamment dans les quartiers de Hamriya, Asaka, Ali Bouchi, Lamsala et El Hassan. La circulation a été également bloquée sur la plupart des axes névralgiques de la ville, ce qui a créé un désarroi total.
Cette situation a déclenché l’ire des citoyens qui ont imputé la responsabilité aux autorités qui n’ont jamais tenté de résoudre ce problème persistant. Dans certains quartiers mitoyens de l’Oued, les habitants ont exprimé leur mécontentement devant l’indifférence des autorités concernées. Ils réclament des comptes aux responsables et entrepreneurs qui ont réalisé les projets de mise à niveau inaugurés lors de la dernière visite Royale à la ville. Ils ont exprimé leur intention de dénoncer ces pratiques en organisant une marche vers la capitale.

Aboulkacim Ezzayani
Vendredi 26 Août 2011

Lu 595 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs