Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des pêcheurs marocains et internationaux réunis pour promouvoir une pêche responsable et durable


Le barrage Moulay Abdallah relevant de la commune de Tamri, hôte de l’évènement



Des pêcheurs marocains et étrangers de haut niveau ont pris part, du 14 au 16 octobre, au premier événement international sur la pêche du black bass en "No Kill", organisé au niveau du barrage Moulay Abdellah relevant, de la commune de Tamri, près d'Agadir.
Initié par le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, avec l’appui du projet tourisme durable de l‘Agence allemande de coopération internationale (GIZ), sous le thème "Une pêche responsable et durable à l’épreuve des changements climatiques", cet événement labellisé COP22 a pour objectif de mettre en avant les engagements pris par le Maroc pour le développement d’une pêche durable face aux enjeux liés aux changements climatiques.
A cette occasion, un village piscicole a été inauguré, vendredi, par le wali de la région Souss-Massa, gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, Mme Zineb El Adaoui, permettant aux visiteurs de s’informer sur l’activité de pêche au Maroc, le potentiel touristique de la région d’Agadir, les produits de terroir et le matériel de pêche dernier cri.    Les visiteurs peuvent également bénéficier d’initiations aux techniques de pêche et visiter une exposition artistique présentée par des artistes européens.         
La cérémonie d’ouverture a été marquée également par la présentation d’un "menu bon pour le climat" par le chef Moha, un concept visant à promouvoir une cuisine savoureuse avec un faible taux d’émission de gaz carbonique. 
Par ailleurs, le programme  prévoit l’organisation d’un concours de pêche du black bass en "No Kill" au niveau du plan d’eau Moulay Abdellah (commune de Tamri).     
Cet événement s’inscrit dans le cadre de la stratégie (2015-2024) du HCEFLCD pour le développement de la pêche durable, qui ambitionne de positionner le Maroc, et notamment la région Souss-Massa pour la pêche du black-bass, comme une destination phare à l’échelle du continent africain à l’horizon 2020.
 Cette stratégie a défini de nouvelles orientations et fixé parmi ses objectifs de faire de cette activité un secteur créateur de revenus et d’emplois notamment par la promotion du tourisme halieutique en zone rurale. 
 Le développement de cette niche touristique selon l’approche "chaîne de valeurs" consiste en un assemblage de prestations et de services (hébergement, restauration, animation, produits de terroir, etc...) autour d’un parcours halieutique.




Libé
Lundi 17 Octobre 2016

Lu 270 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs