Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des parlementaires britanniques réfutent les allégations du Polisario

La délégation se félicite des efforts consentis par les ONG marocaines de défense des droits de l'Homme




Des parlementaires britanniques réfutent les allégations du Polisario
Des parlementaires britanniques, qui ont effectué dernièrement une visite dans les provinces du Sud du Royaume, ont démenti catégoriquement les allégations fallacieuses véhiculées par les ennemis de l'intégrité territoriale du Maroc à propos de la situation dans les provinces du Sud.
«Lors de notre séjour à Laâyoune, nous avons pu nous déplacer librement et nous n'avons constaté aucune répression sur le terrain», a affirmé le député travailliste, Fabian Hamilton (du parti du Labour) dans un communiqué rendu public à Londres par la délégation parlementaire bipartisane suite à sa récente visite au Royaume.
Il s'est également félicité des efforts consentis par les organisations de la société civile pour la défense et la promotion des droits de l'Homme, saluant les importants investissements réalisés en matière d'infrastructures et les avancées accomplies dans le domaine social.
Pour sa part, le député conservateur et ancien président de la Chambre des communes, Nigel Evans, qui avait tenu une réunion avec le délégué régional du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) à Laâyoune, a mis en exergue l'évolution que connaît le Maroc en matière de surveillance des droits humains conformément aux normes internationales.
Les autres membres de la délégation ont été unanimes à saluer les progrès remarquables accomplis par le Royaume sur le plan politique, socioéconomique et financier, exprimant leur disposition commune à renforcer les liens de coopération et de partenariat avec leurs homologues marocains au service des intérêts stratégiques des deux pays.
Lors de son séjour au Sahara, la délégation britannique s'est rendue au port de Laâyoune ainsi qu'à la nouvelle station de dessalement de l'eau de mer. Elle a aussi été reçue par le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra, le maire de Laâyoune, des élus locaux et les dirigeants de l'Agence de développement des provinces du Sud.
Les membres de la délégation, qui comprenait aussi les conservateurs Nigel Evans, Derek Conway et James Duddridge, se sont également entretenus avec le chef de la Minurso à Laâyoune, le général Imam Edy Mulyono. 
A Rabat, les membres de la délégation bipartisane ont rencontré plusieurs membres du gouvernement, ainsi que le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka, rencontres qui ont permis aux parlementaires britanniques de se faire une idée claire sur les réalisations effectives accomplies par le Maroc en termes de développement, de bonne gouvernance et d'ouverture économique, outre les grandes potentialités que recèle le Royaume dans certains secteurs prometteurs, tels que le tourisme, les services, l'agriculture et l'énergie.

Vendredi 28 Février 2014

Lu 2439 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs