Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des opérateurs Télécoms de la MENA en conclave à Marrakech

Pour la mise en place de l’infrastructure de câbles de fibres optiques dans la région




Des opérateurs Télécoms de la MENA en conclave à Marrakech
Les représentants de grandes sociétés de télécommunications dans le monde, des acteurs régionaux ainsi que des experts des secteurs public et privé des télécoms de plusieurs pays arabes se sont réunis, mercredi à Marrakech, pour débattre des enjeux de la fibre optique dans le domaine des télécommunications et son impact sur le développement du secteur des TIC.
Réunis dans le cadre de la 5ème édition de «la conférence du Conseil des fibres optiques à domicile au Moyen-Orient et en Afrique du Nord» (FTTH Council MENA), les experts ont débattu de la mise en place de l’infrastructure de câbles de fibres optiques dans la région MENA, ses enjeux économiques ainsi que des questions relatives à l’investissement et les options de partenariat public-privé pour mener à bien ces chantiers d’envergure. Intervenant à l’ouverture de ces Assises, le président du FTTH Council MENA, Fares Awartani a affirmé que l’intérêt d’organiser annuellement cette conférence vient en réponse à l’intérêt croissant pour la mise en place de l’infrastructure de câbles de fibres optiques dans la région qui reflète l’attention accrue portée aux communications numériques à grande vitesse en raison de leur impact évident sur le développement économique durable au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.
Evoquant les stratégies de développement du secteur des télécommunications et des technologies de l’information au Maroc, le directeur de l’Economie numérique, au ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement,   Badr Boubker a souligné que le Royaume a pu, ces dernières années, accélérer le développement des infrastructures de télécommunications et réussir l’intégration des différentes régions du Royaume dans l’ère du numérique.
A ce propos, il a indiqué qu’actuellement 99,9% de la population nationale est couverte par le réseau GSM et 75,8% est couverte par le réseau 3G, sans oublier le développement des infrastructures en fibre optique reliant les différentes villes du Maroc ou reliant ce dernier aux réseaux internationaux.
«Comme dans la plupart des pays, les téléchargements massifs, l’augmentation du nombre d’internautes, l’utilisation de nouveaux services (réseaux sociaux, e-gov, e-commerce et e-éducation) mobilisent de plus en plus de capacité dans les réseaux. Pour répondre à ce besoin, un plan national à haut et très haut débit a été récemment adopté. Ce plan, qui s’étend sur les 10 prochaines années, vise le développement des infrastructures de télécommunications», a-t-il dit. Ce plan prévoit, entre autres, le renforcement des infrastructures de télécommunications en fibre optique afin d’assurer une meilleure qualité de service des différents réseaux de données et une bonne connectivité des réseaux des différentes agglomérations nationales et des réseaux de collecte, a-t-il expliqué.

Libé
Vendredi 29 Novembre 2013

Lu 633 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs