Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des œuvres inédites d’artistes d’Afrique subsaharienne, du Moyen-Orient et du Maroc exposées à Casablanca


Sous le signe des «Rencontres d’art Afrique, Moyen-Orient»



Des œuvres inédites d’artistes d’Afrique subsaharienne, du Moyen-Orient et du Maroc exposées à Casablanca
L’ancienne église du Sacré-Cœur de Casablanca a abrité du mercredi 10 au vendredi 12 avril une exposition exceptionnelle réunissant une trentaine d’artistes originaires d’Afrique subsaharienne, du Moyen-Orient et du Maroc.
Organisée à l’initiative de l’Association pour la promotion de l’art et de la sauvegarde du patrimoine et la Résidence Ifitry, en collaboration avec le Conseil de la ville de Casablanca, cette exposition se tenait dans les locaux de l’ancienne église du Sacré-Cœur de Casablanca sous le signe «Rencontres d’Art Afrique, Moyen-Orient».
«Tous ces artistes se sont côtoyés, ont dialogué, échangé réflexions et points de vue puis œuvré ensemble à la Résidence d’artistes Ifitry qui se positionne comme un véritable laboratoire artistique et réflexif », soulignent les organisateurs.
Reconnecter l’Afrique et le Moyen-Orient, renouer les liens séculaires communs pour construire des ponts solides entre ces régions. Tel était l’objectif de cette manifestation artistique qui a accueilli outre le Maroc, des œuvres de neuf pays subsahariens, à savoir Sénégal, Cameroun, Togo, Bénin, Afrique du Sud, Burkina Faso, Kenya et des deux Congo. Ainsi que celles de quatre autres pays du Proche et Moyen-Orient (Syrie, Irak,  Bahrain et Tunisie).
Justifiant l’intérêt de cette manifestation, les promoteurs de l’événement estiment qu’ «il n’y a pas de meilleur outil que l’art pour dialoguer, confronter les regards et les sensibilités, s’interroger sur ce qui nous unit et ce qui nous rassemble. Car il s’agit bien de cela: réfléchir et œuvrer ensemble pour le développement des convergences culturelles de ces deux régions en plein essor mais également en pleine mutation ». Il est à souligner que les œuvres marocaines exposées à cette occasion sont le fruit du travail de treize artistes :Dalila Alaoui, Bachir Amal, Hamadi Ananou, Brahim Bachiri, Abdelmalik Berhiss, Simo Ezoubeiri, entre autres.
Le public a pu aussi apprécier celles des artistes Ahmed Hajoubi, Mohamed Hamidi, Nourreddine Madrane, Saïd Messari, El Houssaine Mimouni, Abderrahmane Ouardane et Khadija Tnana.

M.B
Mercredi 17 Avril 2013

Lu 392 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs