Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des nuls et des buts




Des nuls et des buts
En attendant WAC-RCA et KACM-CAK du dimanche et les rencontres dominicales (CRA-RSB et MAS-ASFAR) et en amuse-bouche lors des rencontres avancées de la dixième journée en Botola Pro Elite1, on a caracolé vendredi et samedi à trois buts par match, ce qui est une jolie moyenne  pour quatre rencontres qui se sont toutes soldées par des nuls. 
Ce sont le HUSA et l’IZK qui ont montré la voie aux autres quand vendredi au Grand Stade d’Agadir sous une pluie battante, ils n’ont pu se départager (2-2) lors d’une très belle rencontre. Les deux formations généreuses à souhait ont su gratifier les spectateurs ayant bravé les intempéries, d’un match plein et riche en intentions offensives surtout en seconde période où d’ailleurs tout se joua. 
Les Soussis ont ouvert la marque grâce à un heading auto-goal, un gag du genre, du défenseur Hachimi qui trompait son gardien. A partir de là tout s’accéléra, l’IZK pouvait alors compter sur la triplette Mnasfi, Zouhri, Coulibaly qui affola à plusieurs reprises la défense soussie la transperçant par deux fois sur un doublé du Malien de service zemmouri, le HUSA répliquant entre-temps par El Fatihi.
Est-ce l’espace sportif soussi qui donne des ailes aux crampons ? En tout cas, le Grand stade d’Adrar semble, à notre grand bonheur, inspirer les godasses qui le foulent. 
Ce qui n’est pas le cas du stade du FUS  qui abritait FUS-MAT et qui, déplacé en d’autres pelouses plus jouables, aurait pu donner lieu à un spectacle encore plus grandiose que celui par à-coups entrevu. Qu’à cela ne tienne ! La rencontre fut à titre de consolation riche en buts puisque détenteur de la Coupe et champion sortant ont à chacun sa fortune scoré par deux fois sur des doubles de Saadane pour les R’batis et de Yajour pour les Tétouanais. Parité parfaite donc car même au classement, le MAT et le FUS sont 5e ex-aequo. 
A Kénitra, le KAC n’a pu venir à bout du DHJ dans une rencontre qui s’est jouée en trois minutes dans les dernières vingt minutes. Les Gharbaouis ouvrirent la marque par Meskini mais ce n’était que feu de paille, les Doukkalis ne laissèrent pas tourner le chrono plus de 180 secondes et revenaient par l’intermédiaire de Hasnaoui. On se quitta par la suite en bons amis au grand dam d’El Idrissi qui voit son équipe  retomber dans ses travers.
Enfin, à Khouribga, l’OCK a brûlé son joker et raté la bonne opération du jour en se faisant chahuter par plus petit (1-1), que soi l’OCS en l’occurrence. A mardi !
Guerre de déclarations entre le DHJ et Chehata
La guerre des déclarations se poursuit entre le DHJ et l’ex-entraîneur du club, l’Egyptien Hassan Chehata. Au moment où celui-ci clame haut et fort qu’il n’a pas reçu ses trois derniers mois de salaire, le club doukali infirme tout cela. 
Pour les dirigeants jdidis, l’ex-sélectionneur de l’Egypte avait perçu cinq mois de salaire, alors qu’il n’avait travaillé que 4 mois jusqu’ici. Partant de là, c’est le DHJ qui compte désormais saisir la FIFA pour obtenir réparation après que Hassan Chehata a signé un nouveau contrat avec le club égyptien d’Arab Contractors.   

M.J.K.
Lundi 1 Décembre 2014

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs