Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des milliards de planètes de taille terrestre dans la voie lactée




Près d'une étoile sur quatre similaire au Soleil de notre galaxie, la Voie lactée, pourrait avoir des planètes de la même taille que la Terre, qui seraient au nombre de plusieurs milliards, dont certaines potentiellement habitables, selon une étude publiée jeudi par la Nasa.
Le résultat de cette étude est le fruit du recensement planétaire le plus étendu et le plus tangible de ce type jamais effectué, a souligné l'agence spatiale américaine, qui a commandé à l'Université de Californie cette recherche publiée par la revue Science datée du 29 octobre.
"Il s'agit du résultat statistique d'années de traque de planètes", observe l'astronome Geoff Marcy de l'Université de Californie à Berkeley, l'un des principaux co-auteurs de cette recherche.
"Les données récoltées nous disent que notre galaxie, qui contient quelque 200 milliards d'étoiles, compte au moins 46 milliards de planètes de la même taille que la Terre, sans compter celles dont l'orbite est plus éloignée de leur astre dans la zone habitable" ni trop chaude, ni trop froide, où l'eau peut exister à l'état liquide, ajoute ce chercheur.
Les astronomes auteurs de ces travaux ont utilisé les deux puissants télescopes optiques et à proche-infrarouge de W.M Keck sur le mont Mauna Kea à Hawaii pendant cinq ans pour scruter 166 étoiles situées dans un rayon de 80 années-lumière de la Terre. Une année-lumière équivaut à 9.460 milliards de km.
Ils ont recherché des planètes de différentes tailles allant de trois à mille fois la masse de la Terre.
Toutes les planètes faisant partie de cette recherche avaient une orbite proche de leur étoile et les résultats de ce recensement montrent davantage de petites planètes que de grandes, ce qui indique que les planètes de petite taille sont les plus fréquentes dans la Voie lactée.
"Nous avons étudié des planètes ayant une grande variété de masse, un peu comme si on répertoriait les rochers, les roches et les cailloux dans un canyon et nous avons trouvé plus de roches que de rochers et davantage de cailloux que de roches", explique Andrew Howard de l'Université de Californie, le principal auteur de cette recherche.

Libé
Lundi 1 Novembre 2010

Lu 222 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs