Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des jouets dangereux toujours en vente




Une douzaine de jouets décrétés dangereux et qui devaient en principe être retirés du marché américain sont toujours en vente avant les fêtes de Noël, a affirmé mardi une association de défense des consommateurs.
Public Interest Research Group (US PIRG) a pu acheter de tels jouets qui présentent pourtant des risques de brûlures, d'étouffement et d'empoisonnement, et ont en conséquence été rappelés par la Commission américaine de protection des consommateurs (CPSC), affirme le groupe dans son rapport annuel.
Les années précédentes, le groupe avait procédé à ses propres tests mais a choisi plutôt cette année de vérifier si les jouets qui ont fait l'objet d'une mesure de retrait du marché l'ont été dans les faits. "Cette année, nous voulions faire passer le message aux parents qu'il peut y avoir chez eux des jouets qui ont été rappelés", a indiqué à l'AFP Dev Gowda, l'un des auteurs du rapport.
US PIRG reconnaît que la sécurité en matière de jouets a fait d'importants progrès ces dernières années mais que la vigilance est toujours de mise.
En 2014, l'année la plus récente pour laquelle des statistiques sont disponibles, 11 enfants sont morts et plus de 250.000 ont dû être hospitalisés après des incidents liés à des jouets, a précisé M. Gowda.
US PIRG a passé en revue tous les rappels entre janvier 2015 et octobre 2016. Mais ces opérations sont plus compliquées à organiser que celles d'automobiles, par exemple, car il n'y a souvent pas de trace de l'achat et de l'endroit où le jouet se trouve.  L'association a ainsi pu acheter des jouets volants radio-commandés Aero Spin et Aero Cruz alors que quelque 300.000 d'entre eux ont été rappelés en juin car le câble de chargement peut surchauffer, présentant des risques de brûlures et d'incendies.
D'autres jouets, comme le stylo Gadget Pencil Case orné d'effigies de personnages de Disney et de Marvel, sont encore en vente alors qu'ils contiennent des aimants qui peuvent se détacher et être ingérés. Le xylophone Green Tones Monkey présente également des barres peintes avec de la peinture contenant du plomb.
US PRIG a également recensé des jouets qui ont fait l'objet d'opérations de rappel mais dont l'identification exacte est impossible faute de référence adéquate.
Les hoverboards, des sortes de skateboards électriques équipés de deux grosses roues, ont également fait l'objet d'une vaste opération de retrait du marché aux Etats-Unis en raison de risques d'explosion de leurs batteries et ceux qui peuvent encore être commercialisés doivent présenter une estampille spécifique.
"Les parents doivent faire attention aux hoverboards et s'assurer qu'ils ont l'estampille UL signifiant que le problème a été corrigé", a souligné Dev Gowda.

Vendredi 25 Novembre 2016

Lu 469 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs