Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des jeunes en mal d’emploi, d’éducation et de formation

Près de huit actifs occupés sur dix ne bénéficient pas de couverture médicale au Maroc, selon le HCP




La part des jeunes âgés de 15 à 24 ans qui ne sont ni en emploi, ni en éducation, ni en formation (NEET) représente 27,9% au niveau national, dont 45,1% parmi les femmes et 11,4% parmi les hommes, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), (cf. notre édition du 08/02/2016)
Elle est de 15 % parmi les jeunes âgés de 15 à 17 ans (25,6 % pour les filles et 5,7% pour les garçons) et de 34,4% parmi ceux âgés de 18 à 24 ans (54,2% pour les filles et 14,5% pour les garçons), a précisé le HCP dans une note d'information sur la situation du marché du travail en 2015.
La part des actifs occupés ayant effectué une durée de travail excessive (dont les horaires effectifs de travail dans tous les emplois dépassent 48 heures par semaine) est de 41,4% au niveau national, 46,9% en milieu urbain et 35,9 % en milieu rural.
Elle est de 51,6% parmi les hommes et de 13,7% parmi les femmes, ajoute le HCP.
Environ 91 % des actifs occupés travaillent le jour, 5% jour et nuit, 3% alternent le jour et la nuit et 1 % travaillent uniquement la nuit, souligne la même source.
La note estime que 1,3% ont travaillé moins de 14 heures par semaine (ou moins de 2 heures en moyenne par jour) au niveau national, 0,6% en milieu urbain et 2,1% en milieu rural. Cette proportion est de 0,6% parmi les hommes et de 3,4 % parmi les femmes.
Pa ailleurs, le HCP indique que près de deux salariés sur trois (62,9%) ne bénéficient pas de contrat de travail. Cette proportion atteint 89,4 % dans le secteur des BTP.
Près de huit actifs occupés sur dix (79,4%) ne bénéficient pas de couverture médicale, 94 % en milieu rural et 65,2% en milieu urbain. Parmi les salariés, cette proportion s'est établie à 59,1% au niveau national, 82,2% en milieu rural et 50,4% en milieu urbain.
Le HCP relève également que 1,7% des salariés au niveau national et 2,1% en milieu urbain déclarent avoir bénéficié d'une formation, prise en charge par l'employeur, au cours des 12 derniers mois.
En outre, la note indique que 48,8% des actifs occupés parviennent à concilier entre leur vie privée et leur vie professionnelle, 30,5% avec difficultés, 17,1% avec beaucoup de difficultés et 3,6% n'y arrivent pas malgré tous les efforts déployés. Concernant l'affiliation à une organisation syndicale ou professionnelle, 3,3% des actifs occupés sont affiliés, 6,3% en milieu urbain et moins de 1% en milieu rural.
Parmi les salariés, cette proportion atteint 6,3% au niveau national, 7,9% en milieu urbain et 1,7% en milieu rural.

Jeudi 11 Février 2016

Lu 919 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs